Tchad: face à la menace Boko Haram, les frontières sous haute surveillance – TV5

Hommes, femmes, véhicules: une fouille minutieuse attend tous les candidats à la traversée du pont Ngueli, par où transite l’essentiel des marchandises importées au Tchad et qui relie la capitale N’Djamena à l’extrême-nord du Cameroun, où sévit le groupe islamiste Boko Haram. « Nous cherchons des armes », explique un policier tchadien du poste frontière. Omniprésents, douaniers

Tchad : surenchère militariste, fragmentation sociale et myopie française – Le Monde

Il y a 115 ans, jour pour jour, le 22 avril 1900, le bassin du lac Tchad était déjà le lieu d’affrontements militaires multinationaux. Ce fut la bataille de Kousséri, ouvrant la voie à la colonisation du Tchad par la France. La configuration des protagonistes rappelle étrangement la situation actuelle. L’adversaire principal était le conquérant d’origine

Deby reporte son déplacement à Amdjeress : « Gabadjoulè Kaagayi !! (Les Gaëdas sont arrivés !)

C’était l’alerte que se donnaient les bilias pour fuir les envahisseurs toubous aux temps des attaques pré coloniales ; le signal était « Tchikka (Toubous) kaagayi «  DEBY reporte donc son séjour à AMDJARESS à cause d’un fait anodin, voire banal : l’intronisation d’un Chef de Canton Gaëda à Amdjeress! Et par voie de conséquence l’invasion éventuelle

La secte islamiste perd du terrain: Offensive contre Boko Haram – Paris Match

Les armes du Tchad et du Niger se sont unies pour endiguer la menace islamiste. Mètre par mètre, ces hommes reprennent des territoires. Une première depuis 2009. Sur l’unique piste de l’aéroport de Diffa, le pilote de l’armée nigérienne teste la turbine de son M17 à côté de deux autres hélicoptères MI-24 tchadiens, armés de

Le Tchad évoque ses pertes militaires face à Boko Haram – Rfi

L’armée tchadienne fait le bilan de son engagement dans la lutte contre les islamistes de Boko Haram. Hier, le chef d’état-major a donné un point de presse au cours duquel Ndjamena déclare avoir perdu 71 hommes en trois mois d’engagements, mais dit entendre poursuivre les islamistes jusqu’au bout. Près de cent jours après le début

Haro ! Malaise profond à la Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FSHS) de l’Université de N’Djamena.

Depuis bientôt deux mois, il règne un climat malsain entre des responsables de la FSHS de l’Université de N’Djaména. Si la fermeture de la faculté, relative aux manifestations, a mis en veilleuse le problème, des concertations entre les acteurs se sont poursuivies au quartier malgré la trêve. Le pire est à craindre dans les jours

Tchad: l’armée paie un lourd tribut à la guerre contre Boko Haram – Le Parisien

L’armée tchadienne paie un lourd tribut dans la guerre implacable qu’elle mène depuis début février contre les islamistes nigérians de Boko Haram, avec 71 soldats tués et 416 blessés, soit environ 10% des effectifs engagés mis hors de combat. Depuis le déclenchement le 3 février d’une offensive terrestre au Nigeria depuis le Cameroun, puis depuis

Tchad: Boko haram chassé de Malam Fatori – Koaci

a ville stratégique de Malam fatori dans le Nord–est du Nigeria a été reprise mardi par les soldats du Tchad et du Niger , apprend Koaci.com. Une victoire importante sur Boko Haram , selon N’Djamena Les troupes Tchadienne et Nigérienne ont chassé mardi soir les islamistes de Malam fatori, considérée comme le principal lieu de

Boko Haram : le double jeu du président Déby ?

L’année 2015 a commencé de manière bien sinistre sur les bords du lac Tchad, où Boko Haram a massacré plusieurs centaines de civils dans la petite ville de Baga, au Nigeria, et incendié une quinzaine de villages à ses alentours. La barbarie de ces actes – sans doute le pire crime de masse commis par

AFRIQUE :: «Intimider les gens, les brutaliser, leur casser la gueule, instiller la peur est l’apanage des régimes du Tchad, Congo, Gabon, Cameroun, Guinée.» :: AFRICA

ACHILLE MBEMBÉ, historien et philosophe camerounais, enseignant à l’université de Johannesburg en Afrique du Sud. Comment interprétez-vous ces arrestations de militants à Kinshasa ce dimanche ? Le syndrome burkinabè plane sur un certain nombre de pays. Le pouvoir congolais en particulier est très craintif. Craintif à l’idée d’un mouvement populaire suffisamment fort pour faire tomber

Page 1 sur 21112345102030Dernière page »