Céline Narmadji: «la prison n’a pas atténué notre engagement» – Rfi

Céline Narmadji: «la prison n’a pas atténué notre engagement» – Rfi

Après quelques semaines de silence, Céline Narmadji, porte-parole de la coalition citoyenne tchadienne « Trop c’est trop », revient sur devant de la scène. Condamnée en avril 2016 à quatre mois de prison avec sursis pour « incitation à un rassemblement non armé, troubles à l’ordre public et désobéissance à un ordre légitime », l’opposante et défenseuse

Tchad: l’opposition s’insurge contre la suppression des primes – Rfi

Au Tchad, la tension sociale est vive depuis plusieurs jours suite aux décisions du gouvernement de procéder entre autres à la suppression des primes des fonctionnaires et les bourses des étudiants. L’opposition aphone depuis le début de la crise, est sortie, samedi 1er octobre, de son silence pour rappeler au gouvernement ce qui arrive au

Tchad : Kebzabo et son parti dénoncent le silence de l’UA et de Deby face à la situation électorale au Gabon – voa

Tchad : Kebzabo et son parti dénoncent le silence de l’UA et de Deby face à la situation électorale au Gabon – voa

L’Union nationale pour le développement et le Renouveau (Undr), parti du principal opposant tchadien Saleh Kebzabo, interpelle l’Union africaine et Idriss Deby, chef de l’Etat du Tchad et président en exercice de l’Union africaine pour leur silence sur la situation post-électorale au Gabon. « L’Undr note avec stupéfaction le silence honteux de l’Afrique, de l’Union africaine,

Sénégal – Tchad : Oublié au cachot, Hissène Habré s’impatiente pour son appel – afrique-sur7

Hissène Habré a interjeté appel suite à sa condamnation à perpétuité par les Chambres africaines extraordinaires (CAE). Mais depuis, l’ancien président tchadien attend son procès devant la cour d’appel qui tarde à se mettre en place. Hissène Habré, un véritable gibier de potence ? Hissène Habré a été condamné à perpétuité le 30 mai au

Tchad: la mauvaise gouvernance en question – Deutsche Welle

Le gouvernement tchadien a lancé des mesures d’austérité très contestées, la société civile voit une autre priorité: la lutte contre la mauvaise gouvernance, source des problèmes économiques du Tchad. Après les fonctionnaires, aux étudiants tchadiens de faire parler d’eux: depuis le début de la semaine, leur colère ne retombe pas. Ils dénoncent la suspension de

Tchad : La rue grogne au rythme des étudiants – africatopsuccess

Tchad : La rue grogne au rythme des étudiants – africatopsuccess

Très remontés contre la suppression des bourses, la réduction des primes allouées aux agents de l’État, les étudiants sont de nouveau descendus mercredi dans les rues de la capitale N’Djamena. Les manifestants dénoncent notamment la révision des critères d’attribution des bourses des étudiants, ou encore la réduction de 80% des indemnités des agents de l’État.

Tchad : à N’Djamena, les étudiants se mobilisent pour leurs bourses d’études – Jeune Afrique

Suppression des bourses, réduction drastique des primes allouées aux agents de l’État : la colère gronde chez les étudiants tchadiens, qui se sont à nouveau mobilisés mercredi à N’Djamena. Selon le syndicat étudiant, une trentaine d’arrestations ont eu lieu, un bilan que n’ont pas confirmé les autorités. Une manifestation interdite par le ministère de l’Intérieur,

Tchad : le président Idriss Déby dissout l’Office national de radio et télévision – Ecofin

Le 15 septembre 2016, le président de la République du Tchad, Idriss Déby Itno (photo), a pris une ordonnance qui abroge la loi du 27 février 2006 créant l’Office national de radio et télévision (Onrtv). A la place, le président a créé une direction générale rattachée au ministère de la Communication. La ministre de la

Au Tchad, les tensions demeurent – Deutsche Welle

Plusieurs étudiants ont étés arrêtés. Certains manifestants ont été poursuivis par la police jusqu’à leur domicile. Au pouvoir depuis 1990, le président Idriss Deby Itno ne tolère aucun mouvement de protestation. Au Tchad, la grogne sociale se poursuit. Malgré l’interdiction par les autorités d’une marche qu’ils avaient prévue ce matin, les étudiants ont manifesté leur

Pseudo braquage de la CNPS (suite)

Tout le monde se demandait d’où vient l’argent qui a permis de payer 2 mois de salaire à la garde rapprochée (DGSSIE) de Deby. Eh bien comme il a été insinué, l’argent viendrait du pseudo braquage de la CNPS. Il semble que c’est une habitude chez ces prédateurs, quand ils ont besoin de liquidités, soit