Le jeu de ping-pong dans l’affaire Ibedou se poursuit.

Après son audition hier pour diffamation à la Police Judiciaire on le transporte au bureau du premier substitut du Procureur ce matin. On quitte l’accusation de diffamation et on tombe sur la l’accusation de meurtre et complicité de meurtre avec un procès verbal qui n’a pas été signé par l’accusé. Le premier substitut du Procureur

L’opération Barkhane sert-elle à protéger les mines d’uranium françaises au Sahel? – France Info

Les experts interrogés par franceinfo assurent que la protection des intérêts économiques français dans la région n’est pas l’objectif de la mission militaire. Ils sont « morts pour la France ». Treize soldats français engagés dans l’opération Barkhane ont été tués au Mali dans la collision accidentelle de leurs deux hélicoptères de combat, lundi 25 novembre. Dans

Quand le général Lecointre oublie les anciens alliés de la France dans la guerre au Mali – Le Monde

Alors que le chef d’état-major affirme que Paris n’a eu aucune connivence avec des groupes armés, d’ex-rebelles rappellent avoir fait « beaucoup de belles choses ensemble ». Par Cyril Bensimon Publié aujourd’hui à 15h31 « La France, quand elle a lancé l’opération “Serval”, n’est entrée en connivence avec personne. Elle a conduit une opération militaire

«L’opération Barkhane porte en elle-même les germes de son échec» – entretien – Sputnik

La guerre contre le terrorisme au Sahel serait en train de connaître un nouveau tournant avec une montée en puissance de la force de frappe terroriste. Par ailleurs, l’absence d’une véritable stratégie politique sous-tendant l’opération Barkhane attise la contestation de la présence française au Sahel et plombe son efficience. La mort de 13 militaires français,

Un collectif d’avocats s’oppose à l’extradition d’Abdoulaye Miskine. ©️ Alwihda Info le 27 novembre 2019

Le collectif des avocats d’Abdoulaye Miskine -leader du Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC)- et de deux autres ressortissants centrafricains arrêtés au Tchad, a tenu mercredi un point de presse à N’Djamena. Il a dénoncé l’arrestation du chef du mouvement FDPC et a demandé sa libération. « Abdoulaye Miskine s’est rendu de lui-même aux autorités tchadiennes,

L’engagement militaire du Tchad critiqué – DW

Une partie de la population tchadienne s’interroge sur le coût humain et financier de l’engagement militaire tchadien dans le Sahel. C’est pour espérer reprendre la main sur la zone dite des trois frontières (Burkina Faso, Mali, Niger) où les groupes djihadistes pullulent, que Paris a sollicité une nouvelle fois l’aide de l’armée tchadienne. Le président

Deux véhicules incendiés ce matin à N’Djaména

Des actes de vandalisme se sont produits ce matin à Gassi et à Abéna dans le 7ème arrondissement de la capitale. Deux véhicules administratifs ont été la cible d’un groupe de jeunes qui y ont mis le feu et ont disparu dans la nature. Ce matin du vendredi 15 novembre 2019, une dame avait un

Le Tchad appelé à la rescousse de l’armée française au Sahel – Le Monde

Lors du Forum pour la paix, à Paris, Emmanuel Macron a prévenu que des décisions seraient annoncées prochainement sur la lutte contre les groupes djihadistes. Comment reprendre la main dans la zone dite « des trois frontières » – Burkina Faso, Mali, Niger – où les groupes djihadistes s’enracinent et intensifient leur activité militaire face

Le Drian (II), le meilleur allié de Driss Déby à Paris – Mondafrique

Le Drian (II), le meilleur allié de Driss Déby à Paris – Mondafrique

Patron du Quai d’Orsay, Jean Yves Le Drian assume publiquement sa proximité avec le dictateur tchadien Idriss Déby qui règne sans partage depuis 29 années sur le Tchad. . Il faut reconnaître à Jean-Yves Le Drian, ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, une grande qualité : il sait se mouiller la chemise pour

Le Drian (I), l’homme qui chuchote à l’oreille des dictateurs – Mondafrique

Le Drian (I), l’homme qui chuchote à l’oreille des dictateurs –  Mondafrique

Jean Yves Le Drian, « l’aile gauche » du macronisme (!), s’est positionné en défenseur infatigable des dictateurs africains, qu’il s’agisse du Camerounais Paul Biya ou du Congolais Denis Sassou Nguesso. « Le président Paul Biya a bien voulu me décorer comme grand officier de la valeur. J’y suis très sensible ». Ni la longévité