Pour l’opération Barkhane, «il faut sauver le soldat Déby» – Sputnik

Au Tchad, l’opération antiterroriste Barkhane a prêté main-forte à Idriss Déby contre des… rebelles. La France n’en est pas à sa énième incartade pour sauver le pouvoir de Déby. Le président tchadien constitue un allié fiable pour Paris, dans une région où pullulent les groupes terroristes et où les Russes entendent marquer des points. Au

La France est garante de la dictature au Tchad

La France est garante de la dictature au Tchad

Pour ceux qui avaient encore des doutes que la France soit garante de la dictature au Tchad, maintenant vous avez votre réponse. Pour ceux qui avaient encore des doutes sur le fait que le Tchad ne soit pas encore indépendant, vous avez maintenant votre réponse. Mes chers compatriotes l’oppresseur c’est la France, le tyran c’est

Tchad : Le Drian détourne Barkhane de sa mission pour sauver Déby

Le dimanche 3 février 2019, une patrouille de Mirage 2000 des forces armées françaises est intervenue au Nord du Tchad pour frapper une colonne d’une cinquantaine de pickups d’un groupe armé en provenance de Libye, infiltrée sur quatre cents kilomètres en territoire tchadien. Cette intervention « en réponse à la demande des autorités tchadiennes »

Tchad. Les mystères d’une incursion rebelle dans le nord du pays – ouest-france

Malgré l’intervention des Mirage 2000 français (photo), le groupe armé opposé au régime de N’Djamena entré au Tchad y serait toujours avec des colonnes de pick-up armés. Quels objectifs ? Quels effectifs ? Le groupe armé opposé au régime de N’Djamena qui est entré au Tchad est encore entouré d’un certain flou. Selon le porte-parole de l’Union

Tchad : la France vole au secours d’Idriss Déby en bombardant des rebelles – Le Monde

Les avions de chasse français auraient conduit une « vingtaine de frappes » et détruit autant de véhicules, au risque de faire apparaître Paris comme le protecteur d’un régime prédateur et corrompu. La France sauve-t-elle une fois encore le soldat Déby ? A plusieurs reprises depuis dimanche 3 février, Paris a en effet lancé ses

Tchad: l’état-major français confirme de nouvelles frappes contre une colonne armée – Rfi

La France poursuit ses bombardements dans le nord-est du Tchad. L’état-major des armées françaises a confirmé ce mercredi soir avoir mené une série de frappes aériennes entre dimanche 3 février et ce mercredi 6 février. L’Union des Forces de la Résistance, mouvement rebelle tchadien, affirme que ces frappes ont visé ses troupes, dans la zone

Tchad: l’opposition vent debout après le raid français contre l’UFR – Rfi

La frappe aérienne conjointe entre l’armée française et l’armée tchadienne le 3 février contre une colonne de rebelles, présentée par les autorités comme venant de Libye, suscite toujours des réactions à Ndjamena, la capitale. Des mirages français ont procédé ce dimanche 3 février à des frappes dans le nord-est du pays contre une colonne d’une

Des raids aériens français dénoncés au Tchad – dw

Au Tchad, l’opposition et la société civile critiquent l’appui de la France au régime du président Déby face aux rebelles tchadiens. Une patrouille de Mirages 2000 de l’armée française a procédé dimanche à des frappes dans le nord du pays, en appui de l’armée tchadienne, pour arrêter une colonne de 40 véhicules d’un groupe armé

Raid français contre l’UFR au Tchad: deux versions s’affrontent – Rfi

L’intervention des Mirages 2000 français dans le nord-est du Tchad, dimanche, contre une colonne de la rébellion tchadienne, précisément de l’Union des forces de la résistance, marque un tournant inédit depuis dix ans. Selon Paris, l’intervention française a permis «d’entraver la progression de cette colonne hostile», et «de disperser la colonne» composée de 40 pick-up

La France bombarde une force de l’opposition au Tchad – Lacroix

Une patrouille de Mirage 2000 a arrêté une offensive armée dans le nord du pays. La France engage son armée pour soutenir le président Deby contre ses opposants. La France, une nouvelle fois, a stoppé une offensive armée au Tchad, dimanche 3 février. Selon Paris, c’est à la demande du président tchadien Idriss Deby que