L’Ambassadrice de l’Union africaine aux USA limogée sur ordre de la France pour avoir critiqué le FCFA – Coupsfranc

Arikana Chihombori Ambassadrice de l’UA aux USA serait limogée sur demande de la France pour avoir critiqué le FCFA. Plusieurs sources confirment que la France n’a pas apprécié son discours contre le FCFA. Elle aurait saisi le président du Tchad de demander à l’actuel Chairman de l’UA (Ancien Ministre des Affaires Étrangères du Tchad) que

La France obtient le renvoi de l’Ambassadrice de l’UA – Médiapart

Il est connu depuis avant midi lundi 14 octobre 2019 que l’Union africaine a limogé sans ménagement son Ambassadrice auprès des États-Unis et des Amériques, Madame Chihombori Quao. Laissons une petite marge à Médiapart et espérons que cette nouvelle ahurissante fera l’objet d’une grosse Une en France. Tout simplement parce que cette Ambassadrice a été

Tchad: combats dans la région de Miski, dans un black-out informationnel – Rfi

Que se passe-t-il dans la région de Miski, dans le Tibesti, une zone de non droit dans le nord-est du Tchad ? Difficile à dire avec exactitude tant la région est difficile d’accès. Mais le Comité d’autodéfense de Miski, qui contrôle la zone depuis pratiquement une année, ainsi que la société civile tchadienne alertent sur

COMMUNIQUE DE L’UFR: Le silence complice de la Communauté internationale,

  Face au pogrom de la population du Tibesti Depuis plus de trois ans, le pouvoir de Ndjamena persécute   la population de Tibesti et le tue à petit feu, et ce, dans un silence incompréhensible de l’opinion tchadienne mais aussi malheureusement avec une complicité sournoise de la communauté internationale. En effet, le pouvoir de Ndjamena,

Faudra t-il se préparer à une longue guerre ? – Toubou Média

Des informations font état d’un mouvement de troupes vers Gouro et Faya, l’objectif est de faire jonction sur Miski. Le régime ayant compris que les unités stationnées au Tibesti n’ont pas le moral à la guerre, des troupes triés sur le volet et purger des probables déserteurs auraient été constitués et est en partance pour

Un accord de retrait trouvé entre le Comité d’Auto Défense et les militaires bloqués à Yebibou. – Toubou Média

Après deux jours d’intense tractation entre le Comité d’Auto Défense et les militaires envoyés à Yebibou, un accord a été trouvé hier vers minuit. L’accord qui a été paraphé par l’intermédiaire des sages de Yebibou, consiste en l’ouverture d’un couloir humanitaire sécurisé par le Comité d’Auto Défense au profit de l’armée Tchadienne, en échange, les

Le ministre de la défense, le général d’opéra Mahamat Abali attendu à Bardaï d’une heure à l’autre. – Toubou Média

Les correspondants de Toubou Média au Ministère de la Défense viennent de nous informer de l’imminence du départ de Mahamat Abali pour Bardaï. Il est attendu avec une importante somme d’argent pour acheter les dernières consciences réticentes et surtout mobiliser les troupes, il faut le dire sans moral et sans solde depuis des mois pour

Tchad: trois ans de prison pour un journaliste, procès «politique» selon RSF – Le Figaro

Un journaliste à la tête d’un magazine a écopé de trois ans de prison ferme au Tchad pour «association de malfaiteurs informatiques» en vue de diffamer une ancienne ministre, une condamnation jugée «politique» et «inique» par l’organisation Reporters sans frontières (RSF). Le tribunal de grande instance de N’Djamena a condamné lundi Inoua Martin Doulguet, directeur

Communiqué de presse N 004/PLD/CPN/CE/SISM/19

Le président Idriss Deby par l’intermédiaire de son Cabinet envoie, le 16/09/2019, au président de la commission Electorale Nationale dite « Indépendante » (CENI) deux ordres : organiser les élections législatives et communales au plus tard janvier 2020 et réviser le code électoral promulgué par le même Deby en juillet 2019 pour se conformer à

Au Tchad, des élections législatives toujours incertaines – Le Monde

La dernière fois que les Tchadiens ont voté pour élire leurs députés remonte à 2011. A moins de quatre mois d’une échéance promise par Idriss Déby, aucune date n’est fixée. La Constitution imposait leur tenue en 2015, mais les Tchadiens attendent toujours leurs élections législatives. Quatre ans après, le président Idriss Déby Itno leur a promis,