Capitalisme et Développement : Mythe ou >Réalité ?

Par Dr. Mehenou Amouzou Au regard de la situation socio-économique mondiale, un constat s’impose : les gouvernements de par leurs politiques ne contribuent pas au bien-être de leurs citoyens. De plus en plus agressifs, les gouvernements ont, de nos jours facilement recours à leur puissance militaire, à des politiques de financement nuisibles, à l’oppression et à l’invasion

TCHAD/NIGERIA : Sous le thème de « la sécurité et la lutte contre la corruption » s’est tenue la convention de la jeunesse du All Progressives Congress (APC) :

Déclaration de Brahim Ibni Oumar Mahamat Saleh : Camarade John Odigie Oyegun, Président National du All Progressives Congress  (APC) Camarade Alhaji Mai Mala Buni, Secrétaire général du All Progressives Congress  (APC) Camarade Sénateurs Lawal Shuaibu, Président de la fédération Nord du All Progressives Congress  (APC) Camarade Ingénieur Segun Oni, Président de la fédération Sud du All

LE SECRET : LE TCHAD A ECHOUÉ À LA BAD ? NON, S’IL VOUS PLAIT, c’est à cause du petit !

Le Tchad n’a pas échoué à la BAD. C’est le BAD du Tchad qui a échoué ! L’échec du candidat Bedoumra Kordjé obéit à des motivations qui sont à chercher du coté de son mentor et dans les approximations de ses subalternes. Un échec qui imprime la vraie perception qu’ont les autres chefs d’état africain

Description psychiatrique d’IDI par le Député Fédéraliste Ngarlejy Yorongar

Fédération, Action pour la République (Far/Parti Fédération) Coordination Exécutive Fédérale B.P 4197 N’Djaména Le Coordinateur Exécutif Fédéral Monsieur le Président de la République Monsieur, Nous rapportons ici quelques quatre (4) faits qui prouvent que vous n’avez aucune considération pour la classe politique et vous prenez, pour vos Kleenex, les Chefs des partis politiques qui, de

L’elevage intensif des nantis du clan: une peste environnementale

Partout où ils passent c’est la désolation – La petite cliquaille des officiers et des faux hauts fonctionnaires qui gravitent autour de Deby, s’est immensément enrichie à partir des années 2007. Ces éléments ont accumulés beaucoup des liquidités provenant des détournements directs à partir des régis financières, des prélèvements du trésor, des fausses factures ou

Affaire SNER: MAHAMAT NOUR IBEDOU répond à DAOUSSA DEBY

« Mahamat Nour Ibedou, à la recherche du sensationnel, en mal de crédibilité, s’est évertué à développer une argutie idiote basée sur un tissu de mensonges grossiers que seuls des petits esprits biscornus de son espèce peuvent croire ; il lance un débat stérile après plus de 13 ans de la privatisation de la SNER

PUBLICITÉ/MARKETING : UN PROJET DE LOI BLOQUÉ

PUBLICITÉ/MARKETING : UN PROJET DE LOI BLOQUÉ

Un projet de loi initié par le Haut conseil de la communication traine depuis plus de huit mois dans les tiroirs du ministre de la Communication, Hassan Sylla Bakary. Ce plan de texte législatif souhaite organiser dans un cadre légal les métiers de la communication, abandonnés aujourd’hui à des francs-tireurs. Que contient ce « pavé » administratif

Deby reporte son déplacement à Amdjeress : « Gabadjoulè Kaagayi !! (Les Gaëdas sont arrivés !)

C’était l’alerte que se donnaient les bilias pour fuir les envahisseurs toubous aux temps des attaques pré coloniales ; le signal était « Tchikka (Toubous) kaagayi «  DEBY reporte donc son séjour à AMDJARESS à cause d’un fait anodin, voire banal : l’intronisation d’un Chef de Canton Gaëda à Amdjeress! Et par voie de conséquence l’invasion éventuelle

Haro ! Malaise profond à la Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FSHS) de l’Université de N’Djamena.

Depuis bientôt deux mois, il règne un climat malsain entre des responsables de la FSHS de l’Université de N’Djaména. Si la fermeture de la faculté, relative aux manifestations, a mis en veilleuse le problème, des concertations entre les acteurs se sont poursuivies au quartier malgré la trêve. Le pire est à craindre dans les jours

TCHAD: Le Tchad, une île dans un océan de sang ?

Sur les six (6) pays qui entourent le Tchad, tous sont dans un état de guerre pour lesquelles le président tchadien Idriss Deby est en aval ou en Amont directement impliqué. D’abord, à l’Est, au Darfour soudanais, le feu allumé il y a douze (12) ans par la garde présidentielle de Mr Deby continue toujours