Lapsus ou provocation

« Le gal Mahamat Deli-Aou est sur la princesse la nuit et sur les princes le jour » (allusion au fait que le Gal est marié à une fille de la famille Haggar) a résumé en imageant un sage de la ville d’Iriba les relations complexes entre la population et le Gouverneur. Les relations entre le Député

Le sinistre Adam Souleymane dit « Adam Touba » s’approprie de la zone de Tissi et assassine à tout vent.

Ce nom vous dit-il quelque chose ? Neveu au 2è degré du despote, né et grandi au Soudan, indicateur des services de sécurité soudanais jusque 2003, ce monsieur a été extirpé du Soudan par son oncle pour l’intégrer au sein de l’armée nationale et lui confier avec le grade de général la direction du 2ème Bureau

Une rencontre houleuse entre le V.P du Font Révolutionnaire Soudanais et Deby à PARIS.

Dans un communiqué de presse date du 06 avril 2014, le porte-parole de JEM indique qu’il y a eu une rencontre à la demande de Deby le samedi  avril 2014 entre le Dr  Jibril Ibrahim Mhd, V.P du FRS et Président du JEM accompagné de ses plus proches collaborateurs et Deby lui-même. L’annonce de cette

Deby se gonfle comme un boeuf!

Après des gifles reçues et des couleuvres avalées à Bruxelles et à Paris où ceux le béatifiaient dans un passé très récent commencent à le trouver infréquentable, le monarque a atterri directement dans son village de « 3 ânes ». Il a réuni dare-dare tous ses chefs de cantons et leur tint ce langage crû: « A partir

Le Sommet de Bruxelles ou le pari raté de Deby.

Deby et son entourage avaient très minutieusement préparé le sommet de Bruxelles qui va, pensaient-ils, consacrer à légitimer son leadership  en Afrique. C’est un sommet Europe-Afrique dont le maître d’ouvrage est l’Onu avec tous ses démembrements auxquelles s’ajoutent toutes les différentes ONG chargées de développement en Afrique. Or le forum qui devrait parler des pesanteurs

Les Brèves de N’djaména: Deby, la revanche en RCA! »

Pour tous ceux qui ont cru ou croiraient que Deby laisserait passer la gifle de Bangui sans réagir, ne connaissent pas la psychologie pathologique de l’individu. En effet, depuis un quart de siècle qu’il occupe le Palais de Djambal Ngato, le despote tchadien n’a été physiquement et moralement atteint que deux fois. La première fois

Les Brèves de N’Djamena: Deby persiste et signe.

Lors  de son dernier voyage au Port-Soudan, Mr Deby, on se rappelle avait 3 dossiers dans sa poche : officiellement le  dossier de la zone franche pour les marchandises tchadiennes et officieusement  les problèmes sécuritaires dans le Darfour : le cas de son beau-père, le chef de Jandjawid Moussa Hilal et la constitution d’une force commune pour

Les Brèves de N’djaména : La face cachée du voyage de Deby au Port-Soudan (Soudan).

On se rappelle que Mr Deby a effectué une visite éclaire au Port-Soudan du 7 au 8 mars 2014. Officiellement, cette visite, qui a été effectuée à la demande pressante de Deby selon les sources soudanaises, concernait le sempiternel dossier de la zone franche concédée au Tchad par le gouvernement soudanais. Or, comme il a

Hissene Hassane, l’agent de la CIA (suite)

Quand « l’Imamat » rime avec CIA : le site « Wikileaks » avait publié un télégramme de l’Ambassade des Etats-Unis à N’Djamena, lequel télégramme, relatif aux rencontres régulières entre l’Ambassade des USA et le Président du Haut Conseil des Affaires islamiques du Tchad, M. Hissene Hassane, a été repris on se rappelle par le site tchadactuel dans une de ses éditions. A priori cela ne pose aucun problème.

Les Brèves de N’Djamena: Avenue Charles De Gaulle, qui dit mieux ?

L’avenue Charles De Gaule de N’Djaména est, toute proportion gardée, les Champs Elysées de Paris. Comme on le sait, les bâtiments de la prestigieuse avenue parisienne sont l’objet d’accaparation ou des convoitises des princes du Golf : bâtiments historiques, hôtels particuliers, Grandes boutiques de marque, bref ils ont acquis tout ce qui a de la valeur.

Page 1 sur 25712345102030Dernière page »