Prisonniers politiques au Tchad

Combien y a t il des prisonniers politiques dans les différents bagnes et geôles du régime MPS? Dans son dernier communiqué, l’Adh, la CTDDH a fait cas des 4 compatriotes (Moussa Tao, Mokhtar Nantcho et le Général Amine Adam) qui se trouveraient dans la geôle du régime depuis 2 ans sans aucune forme de procès. Dans

Les Brèves de N’Djamena – Le Tchad agit comme un agent rémunéré pour le compte de Glencor

On se rappelle du retrait de la société américaine Chevron du Consortium pétrolier du bassin de Doba et le Tchad aurait acheté les 25% des actions que détenait Chevron dans le Consortium ; or le Tchad ne possédant pas des moyens financiers, il avait contracté un prêt de la société de trading Glencor pour payer Chevron.

Les Brèves de N’Djamena – Le duo Hissene Toussa et Timan Dillo, à l’assaut de l’Est

Ces deux nouveaux arrivés dans le harem du sultan font un zèle sans commune mesure avec l’attitude sobre des autres anciens membres. H. Toussa est un eleveur-commercant, ex opposant notoire au sultan, récupéré depuis par le sultan pour l’opposer à l’actuel chef de canton Erdia. Son cousin Timan Dillo soudano-tchadien, membre fondateur de JEM, il

Les Brèves de N’Djamena – Un Conseiller de Deby mis aux arrēts aux usa.

Qui a dit qu’il n’ y a pas d’argent au Tchad? Par ces temps de disette noire, les n’djamenois aiment se gaver de toutes sortes de rumeurs et des anecdotes, mais celle-ci semble très croustillante. Le petit frère du TPG et en même temps mari de la petite sœur de Hinda Deby, M.Ibrahim Hisseini Bourma

Les Brèves de N’Djamena – Hissene Toussa rentre dans la Cour des immortels

La cour du Sultan Président est composée des éléments qu’on peut qualifier des immortels, tant ils ont la vie longue auprès du chef: ce sont pour la plupart des parents (lointains et proches), des bouffons, des délateurs-informateurs, des proxénètes, des comédiens, etc. Ce sont les mêmes têtes qui entourent le chef depuis presqu’un quart de

Deby veut mettre les tchadiens dans un enclos –

Un phénomène extrêmement grave est entrain de se mettre en place sous nos yeux dans l’indifférence générale : sous le prétexte de lutte contre la secte Boko Haram, le régime d’IDI est entrain de mettre en place un système de fichage, d’étiquetage et de délation de la population. Le délégué du gouvernement pour la commune de

Ça va mal au Tchad!

La situation telle que décrite par les différents correspondants du site est plus qu’alarmante ; c’est à se demander si le locataire du palais et son parti-État ne tiennent pas exprès les tchadiens dans la galère! D’où vient la richesse exorbitante, extravagante, ostentatoire et vachement indécente que les membres de la famille affichent sous le nez

Les Brèves de N’Djamena – Des génocidaires promus au grade de général !

Sous le régime de H. Habré, il y a eu beaucoup des criminels, des vrais mais anonymes. Anonymes pour le grand public mais très connus dans les régions où ils avaient sévi. Ce sont des responsables militaires, communément appelés COM-OPS, ils étaient les véritables génocidaires, auteurs des pogroms dans les différentes régions du pays ; Ils

Les Brèves de N’Djamena – Daoussa DEBY se positionne.

Après 10 jours passés, les langues se délient sur le comportement du clan après le énième malaise du Sultan. Comme les anciennes dictatures communistes du siècle dernier, les faits et gestes autour du despote indiquent généralement la place de chacun dans l’échelle de la hiérarchie et la prédominance des tendances à suivre. Dans les milieux

Les Brèves de N’Djamena – L’éventuelle intervention des troupes tchadiennes au Yémen (suite).

Selon des sources concordantes en provenance du Palais, la demande saoudienne était très précise : au bas mot il leur faut 1000 fantassins ; l’équipement et la logistique sont intégralement à leur charge. Compte tenu de rumeurs non encourageantes qui circulent dans le milieu militaire à ce sujet ; le Sultan- comme il aimait le faire en pareilles

Page 1 sur 26812345102030Dernière page »