Le massacre de Tibesti, la main de Deby.

Contrairement à ce qui a été dit et écrit ça et là à propos des tueries au Tibesti, il n’y a jamais eu des combats entre les locaux et les orpailleurs. Selon plusieurs sources concordantes, c’est l’œuvre d’un commando conduit par un certain colonel Salah Konney ancien com-région au Tibesti et qui serait rappelé du

Les Brèves de N’Djamena: Le coup d’Etat de Mme Hinda.

Le dernier remaniement qui vient de s’opérer en cette fin de weekend est un coup dur pour la nomenclature gorano- zaghawa qui pivotait autour d’un sultan hors réseau sur tous les plans : physiquement, intellectuellement et même mentalement, et laquelle nomenclature s’adonnait à toutes les turpitudes au nom du Chef. En effet après une stratégie

Deby, la France et le franc CFA

Lors de sa rencontre avec la presse tchadienne, Deby a fait des sorties assez étonnantes, axées essentiellement contre la France, à travers la françafrique. Des sorties bizarres et étonnantes parce qu’elles émanent de Deby, connu pour être un super pantin de la françafrique, mis sur orbite, protégé et utilisé par cette même françafrique pendant un

Les condoléances très tardives de Deby

A l’occasion de la fête de l’indépendance, Deby a eu un entretien avec la TV tchadienne au cours duquel il a exprimé ses condoléances aux familles des victimes des différentes attaques terroristes et réaffirmé que les blessés seront pris en charge par l’Etat. Il est permis de se demander pourquoi attendre deux mois avant de

Les Brèves de N’Djamena – Le mystère de la retraite prolongée de Deby à Amdjeress

Deby s’était retiré dans sa bourgade depuis presqu’un mois et s’était vautré dans un mutisme béant, laissant la place à des supputations et des rumeurs les plus folles. Pendant ce temps le pays patauge dans l’incertitude. Surtout au moment où la sa présence se fait cruellement sentir pour parer à toutes les crises que traverse

ALI A. Haggar face à l’arrestation du Gal Béchir A. H

Mr Ali Abdelrahmane Haggar, actuel recteur de l’Université du Tchad a écrit à son grand frère le Gal Béchir Ali Haggar, incarcéré à la prison de Moussoro (Bahr El ghazal), une longue lettre et l’a postée sur les réseaux sociaux. De l’avis général, Ali Abdel Rahman est un homme des lettres et un écrivain, aussi

Le passe-temps favori du monarque à Amdjeress.

C’est une tragi-comédie qui se joue quotidiennement à Amdjeress entre le monarque autoproclamé et ses sujets du moment. Idris Deby Itno laisse apparaître au grand jour ses pulsions autocratiques, sa hargne de vouloir dominer et monter sur la tête des autres ou se faire transporter dans des hamacs. Son passe-temps favori est de destituer tel

«L’orpaillage au Tchad : une histoire abracadabrantesque »

En quelques jours plus d’une douzaine de morts essentiellement d’orpailleurs zaghawa et habitants de Miski (région du Borkou aux confins du Tibesti). Tout est parti, il y a deux ans de cela, quand des gisements alluvionnaires d’or furent découverts dans les zones sahariennes du Tchad, du Niger et de l’Algérie. Ce fut la ruée vers

Peur ou indifférence ??

Boko Haram a frappé en endeuillant encore des familles innocentes. Des familles qui étaient déjà torturées par une canicule de la saison sans précédent et le non-paiement des salaires pour les fonctionnaires depuis deux mois. La rédaction présente ses douloureuses condoléances à toutes ces victimes innocentes. Ceci dit, il faudrait rappeler la responsabilité directe de

Les geignements de Deby

A la veille des élections Idris Deby Itno a habitué les tchadiens par des formules chocs : «le kermès du désordre est terminé» ou bien «je déclare la guerre aux voleurs», patati, patata. Sa toute dernière trouvaille est celle-là : «Je suis vraiment seul, personne ne m’aide et personne ne veut m’aider, personne ne m’écoute, personne n’exécute

Page 1 sur 27012345102030Dernière page »