L’ancien Cemga de l’UFR, Ayoub, en Libye

Le Général Ayoub Abdelkerim qui a été nommé en 2018 Cemga de l’Ufr, avait en effet fuit vers le Niger sans crier gard accompagné de quelques éléments de l’Ufdd au lendemain des frappes françaises contre la colonne de l’UFR en Février 2019. Selon nos sources, le Général Ayoub s’était d’abord caché chez des amis de

Boko Haram tend une nouvelle embuscade

  Selon des témoignages venus des milieux humanitaires, un détachement de l’armée tchadienne, en patrouille à bord de 3 pirogues motorisées, serait tombé, hier après-midi, dans une embuscade tendue apparemment par des éléments de Boko Haram. Une pirogue a chaviré avec l’ensemble de ses occupants, la deuxième embarcation aurait enregistré de nombreux morts et blessés.

Pourquoi Deby était-il revenu à N’djaména en catastrophe contre l’avis de ses médecins ?

Deby a subi une opération à Paris, opération dont la nature exacte n’a pas été révélée jusqu’à présent. Opération sensée d’avoir lieu en toute discrétion a été révélée par un des gardes de corps, disparu depuis à Paris. La disparition de ce garde reste une énigme qui risque d’avoir des répercussions fâcheuses. Selon certains, il

Mahamat Kaka se dirige vers Misky pour épauler les français

Mahamat Kaka, Commandant des Forces de la GDSSIE a quitté le 8 janvier 2020 pour Misky à la tête d’une impressionnante colonne comprenant 15 Toyota de troupe et plus de 20 véhicules chargés un impressionnant armement de tout calibre. On se rappelle qu’une équipe des Européens orpailleurs avait bivouaqué à Misky sans informer la population

Opailleurs out, Français in à Misky

Opailleurs out, Français in à Misky

Des français sont arrivés à Misky et se sont carrément installés avec leurs tentes. Puis la population a exigé qu’ils déguerpissent et comme ils résistent en disant que c’est la Présidence qui les a envoyés, la population a brûlé les tentes et ont arrêté deux d’entre eux. Les autorités tchadiennes sont arrivées en disant que

Les Brèves de N’djaména – Deby ordonne aux Deby d’évacuer N’djaména

Apparemment, les Deby sont très conscients du mal qu’ils ont fait au Tchad et aux tchadiens ; les instructions données par le patriarche aux siens, corrobore cela. Écouter le : « Notre pouvoir est en train de s’écrouler, et il s’écroulera certainement et très bientôt ; seul Dieu sait d’où viendra le coup fatal ;

Ibédou et Kalzeubet: des prisonniers politiques.

Les événements au Tchad, en général, arrivent, passent et s’oublient vite. L’arrestation de Mahamat Nour Ahmad Ibédou et Pahimi Kalzeubet fait exception. N’djaména vit encore la tension de l’événement. Un dicton très militaire dit:  « faire du bruit à l’Est pour attaquer à l’Ouest »!. Pourquoi ne pas le retenir pour la mise aux arrêts

La lutte contre le terrorisme, un business juteux.

Depuis la mutinerie des militaires tchadiens au Nigeria, les langues, au sein de la meute, se sont amplement et intensivement déliées. On apprend non seulement les conditions matérielles misérables dans lesquelles tous les tchadiens en opération hors du Tchad vivent, mais des preuves relatives à la connivence entre les forces occidentales et les différents groupes

Enrôlement forcé des enfants dans la région de l’Ennedi Est.

A l’heure où ces lignes sont écrites, plus de 600 enfants sont regroupés dans un centre d’instruction de circonstance à Berdoba, quelques km d’Amdjeress. La plupart sont des bergers kidnappés dans les fericks, puits ou carrément dans les pâturages quand les enfants sont derrière leur cheptel. Les enfants mal nourris et torturés, fuient par dizaine

L’Adjudant-Chef Mbaye se donne la mort

Dans la nuit du 18 au 19 novembre, l’Adjudant-Chef Mbaye du secteur nº2 de éléments tchadiens basés à Gajira (Nigeria), a réuni quelques-uns de ses camarades et leur conté sa situation : « je n’ai pas pu assister à la mort de ma mère ; mon frère vient de subir un accident de moto et s’est fracassé les