Tchad-Israël : L’État Hébreu sera-t-il la main divine qui sauvera le régime ?

L’annonce de rétablissement des relations diplomatiques entre le Tchad et l’Etat d’Israël n’est pas une surprise pour tous ceux qui ont vivoté ou qui continuent encore à le faire autour de Idriss DEBY, d’autant plus que le dossier israélien a toujours été géré par lui et lui seul quand il était déjà conseiller chargé de

Le Tchad dans le collimateur des institutions de répression contre l’argent sale.

La situation chaotique, tant sur le plan socio-économico-financier que sur le plan politique que traverse le Tchad n’échappe à personne, surtout pas aux institutions de Brettons Woods qui soutenaient ses dérapages budgétaires sans vergogne. Aujourd’hui, Mr Deby devenant peu fréquentable après « le coup K.O » électoral, ces mêmes institutions font la sourde oreille pour

Deby; La Catastrophe

Il y a des moments où il faut savoir taire les divergences et ne regarder que le drapeau tchadien et en être fier, c’était le cas où le président tchadien est le président en exercice de l’UA, mais avec Deby, on ne se fait plus d’illusions : « black is black, there is no hope

La supercherie des élections à l’ENNEDI-EST.

La supercherie des élections à l’ENNEDI-EST.

L’angoisse de rater les élections du 10 avril 2016 a poussé  les responsables de MPS de l’Ennedi-Est de s’adonner à des manœuvres et aberrations bizarres et grotesques qui auraient des conséquences graves dans un pays « normal ». En effet l’idée de « coup KO » ayant été trouvé assez tardivement, il a été décidé de recenser tous les

Les Brèves de Ndjamena – Comment les responsables des hautes institutions détournent « légalement » et allègrement !

Par ces temps des vaches maigres, on s’étonnerait de la solidité en liquidité des comptes autonomes bancaires des hautes institutions tchadiens : Assemblée nationale (dirigée par un repris de justice), la Cour suprême (dirigée par un repris de justice), la Cour  constitutionnelle, la Cour des comptes, etc. La disponibilité permanente dans leurs comptes autonomes, permet aux

Complicité tous azimuts !

En sus de la communauté internationale, les institutions internationales deviennent de plus en plus complices de la gabegie, de la mal gouvernance du régime de Nédjamena. On se rappelle de la façon cavalière dont le FMI, sous la pression de la France, avait déclaré que le Tchad a atteint le point d’achèvement pour lui débloquer

Les Brèves de N’djaména – Un message bizarre du sultan

Le vendredi 9 juin, le sultan d’Amdjeress réunit une vingtaine d’officiers de la DGSSIE (sa garde prétorienne) et leur livre un message dont la bizarrerie est typique de la gestion de l’appropriation de l’Etat par le même sultan : « il n’y a plus d’argent dans les caisse de l’Etat, si certains d’entre vous n’ont pas d’autres

Deby sur tous les fronts

A la suite de la mort de 7 soldats tchadiens et plusieurs dizaines des blessés dans le lac, Deby avait fait une descente sur le terrain pour évaluer les dégâts et les besoins. A son retour le même jour, Deby a eu en aparté un long entretien avec son frangin, le DG des réserves stratégiques

Face à un Daoussa remonté en bloc, Idriss demande la paix.

On se rappelle de l’histoire banale de quartiers qui a failli mettre la République sens dessus dessous. Dans le long règne de Deby, les disputes entre le petit et le grand-frère étaient très rares pour la simple raison que le dernier avait toujours évité d’affronter son frangin  malgré les coups bas et les humiliations dont

Non Mr Deby, le pétrole n’est pas synonyme de la pauvreté.

« Le pétrole c’est la pauvreté, le développement c’est l’agriculture et l’élevage », dixit Idris Deby à Goz Beida. Venant de Deby, c’est une déclaration incongrue, très irresponsable, à la limite un grave insulte au peuple du Tchad. Le pétrole n’est pas synonyme de la pauvreté, le pétrole n’est pas une malédiction. Le pétrole est

Page 1 sur 27412345102030Dernière page »