Les Brèves de N’djamena: La famille du feu Gal Mahamat Ali Abdallah Nassour parle…

Décidément Deby se met sur le dos petit à petit tous ses proches, l’un après l’autre, les plus fidèles comme les plus engagés. Dans un enregistrement vocal en zaghawa qui circule sur Net, la famille du feu Mahamat Ali Abdallah se pose des questions, jusqu’à se demander les vraies causes de son décès. Feu le

Les Brèves de N’djaména: Hinda et Bichara dans les cabines des Toyotas ??

Hinda Mahamat Acyle alias Hinda Deby et Bichara Issa Djadallah ont-ils manipulé Deby pour déclencher la crise des Toyotas ? Selon plusieurs sources fiables, le problème est parti d’une simple info, lorsqu’on a rapporté à Deby que des Toyota militaires T-10 font frauduleusement du transport entre Abéché et l’Est du pays. Alors Deby aurait demandé

Des images et des actes qui symbolisent les vraies intentions.

  Lors de la cérémonie de promulgation de sa nouvelle constitution, il y a eu des faits et des actes qui ne trompent guère, à savoir l’érection d’un Empire et l’installation de l’Empereur : D’abord tout le monde a remarqué la place prépondérante qu’occupait le Général Deby. Dans les traditions protocolaires classiques, le Chef de l’Etat

Ramassage des Toyota (suite)

En accord avec le gouvernement soudanais, il est décidé le ramassages des Toyota appartenant aux civils de deux côtés de la frontière. Les soudanais connaissant bien les méthodes expéditives, dictatoriales et illégales de Deby, l’ont poussé pour résoudre leur propre problème. En fait tous les véhicules Toyotas dans le Darfour appartenaient au gouvernement soudanais qui

Pourquoi les musulmans ne doivent pas voter le projet de la nouvelle constitution ?

Constatant l’incongruité de ce projet l’église catholique a donné le ton à sa manière habituelle, c.à.d. sans polémique ni agression mais se basant sur des arguments juridiques palpables. En effet la grande congrégation a demandé à que le projet soit soumis à un référendum populaire d’autant plus qu’il ne s’agissait plus d’un simple toilettage pour

Les Brèves de N’djaména: Silence complice et criminel des associations humanitaires

Depuis plus d’une quinzaine d’années, Deby puise allègrement des camps des réfugiés soudanais pour gonfler son armée au vu et au su des associations humanitaires qui gèrent ces camps. Pratiquement chaque année, des jeunes adolescents sont raflés de tous les camps des réfugiés soudanais situés sur le territoire du Tchad, et enrôlés de force dans

Les Brèves de N’djaména : Des tchadiens au Yémen

Sourd à toutes les critiques et à toutes les condamnations, Deby ne pourrait se défaire de ses pratiques illicites, inhumaines et antinationales : la vente du sang tchadien. En effet, il a été signalé sur ce même site à plusieurs reprises, le recrutement de certains jeunes appartenant à des communautés bien ciblées. Les recrues sont

Plus dictatorial et criminel que le régime MPS, tu meurs

  Comment dans un pays qui se veut démocratique, avec des partis politiques d’opposition, un président et un parlement démocratiquement élus, des citoyens peuvent être arrêtés par une décision directe et personnelle du Chef de l’État par sa garde rapprochée ou sa police politique et conduits tout droit au bagne d’Amsinene, de Moussoro et de

Les Brèves de Ndjamena – Deby et les zaghawa : rien ne sera plus comme avant !

Deby s’est attaqué par la voix de son petit frère Saleh Deby, à la communauté zaghawa de manière vulgaire, hypocrite, lâche et ingrate. Vulgaire, parce que les propos tenus sont ceux d’un voyou de la rue, indignes d’un chef d’État ; hypocrite et lâche, parce qu’il s’est caché derrière un petit frère aussi délinquant que lui

Les Brèves de N’djaména: La république des sultans et des chefs des cantons

Selon les propos de Deby qui a reçu immédiatement après la fin du forum les chefs traditionnels, la 4ème république leur appartient, elle a été fondée uniquement pour eux et à cause d’eux ! « Tracassés, marginalisés et dépouillés de leurs prérogatives par le PM et ses acolytes à savoir les sous-préfets et autres thuriféraires