La lutte contre le terrorisme, un business juteux.

Depuis la mutinerie des militaires tchadiens au Nigeria, les langues, au sein de la meute, se sont amplement et intensivement déliées. On apprend non seulement les conditions matérielles misérables dans lesquelles tous les tchadiens en opération hors du Tchad vivent, mais des preuves relatives à la connivence entre les forces occidentales et les différents groupes

Enrôlement forcé des enfants dans la région de l’Ennedi Est.

A l’heure où ces lignes sont écrites, plus de 600 enfants sont regroupés dans un centre d’instruction de circonstance à Berdoba, quelques km d’Amdjeress. La plupart sont des bergers kidnappés dans les fericks, puits ou carrément dans les pâturages quand les enfants sont derrière leur cheptel. Les enfants mal nourris et torturés, fuient par dizaine

L’Adjudant-Chef Mbaye se donne la mort

Dans la nuit du 18 au 19 novembre, l’Adjudant-Chef Mbaye du secteur nº2 de éléments tchadiens basés à Gajira (Nigeria), a réuni quelques-uns de ses camarades et leur conté sa situation : « je n’ai pas pu assister à la mort de ma mère ; mon frère vient de subir un accident de moto et s’est fracassé les

Situation délirante des militaires tchadiens au Nigeria : une histoire abracadabrante !

On savait qu’aux premières heures de l’offensive de Boko Haram, les tchadiens ont été partout dans tous les pays limitrophes touchés par l’activisme de Boko Haram, mais l’opinion tchadienne ignore certainement que les tchadiens combattent toujours Boko Haram à l’intérieur du territoire nigérian dans des conditions inimaginables. Dans un vocal qui circule sur le net,

Enlèvement du chargé de la mobilisation de la CTDDH

Le Chargé de la mobilisation de la CTDDH, Malick Ibet vient d’être enlevé aujourd’hui le 15 novembre 2019 vers 11h du matin de son domicile au quartier Leclerc par deux hommes à bord d’un véhicule de marque Toyota Corolla. Il serait menotté avant d’être embarqué.

Des valises à la base militaire.

Selon des sources concordantes et crédibles, la 1ère Dame dépose un samedi sur deux, à la base militaire française, deux valises remplies des devises. A qui sont destinées ces valises ? Aux militaires français pour que ces derniers veillent à la survie du régime ou à la sécurité personnelle de Deby? Aux hommes politiques français

Les Brèves de N’djamèna : Les Entreprises publiques ferment, les privées quittent

Après kempinsky, c’est Hilton qui ferme. Suivront ensuite les cimenteries et la CST qui sont soit en faillite soit en voie de dépôt de bilan. Ce sont les conséquences logiques d’une politique à navigation à vue, sans aucun plan, ni stratégie de développement, suivie d’une corruption généralisée. Les entreprises publiques sont gérées par des semi-analphabètes,

Un vibrant hommage à la vaillante population du Tibesti!

La population du Tibesti, à travers le comité d’autodéfense, a remporté une victoire éclatante face au despote de N’djaména ; la victoire est éclatante pour le Comité et la défaite est cuisante pour Deby et consorts. Indépendamment de l’issu des négociations en cours, la victoire du Comité est historique ; historique, par sa forme pacifique

Les grandes manœuvres de Paris : Moussa Faki ou Succès Masra ?

Identifiés et gérés, le premier par la françafrique c’est-à-dire par le Foccart des temps présents, M. Le Truand, pardon, Le Drian, à savoir le guide spirituel de de Deby ; le second certainement par les lobbys des finances et des universitaires, Moussa Faki et Succès Masra semblent être les deux fers que les français ont

Du Rififi à la DGSSIE (Suite)

Après recoupement, la situation ressemble un peu à ceci : Un officier zakhawa refuse d’aller en mission au Tibesti et exige le paiement des frais de missions antérieures, ainsi que de ses salaires. S’en sont suivies des altercations. Sur le champ, le mécontent abat son Chef de groupement, un colonel arabe, et son chef d’équipe