Tchad: Tokyo Sexwale en Business – Lettre du Continent

Le « présidentiable » sud-africain Tokyo Sexwale va s’installer au Tchad dans les mines avec des perspectives dans le pétrole. Enquête exclusive.

Quand Kadhafi, l’incontournable, gronde deux chefs d’Etat

Deby et El Béchir ont appris à leurs dépens : Deby ne peut pas conserver son pouvoir sans l’aval de Kadhafi et ce, quel que soit l’appui de la France ; et El Béchir ne peut pas chasser Deby sans l’appui de Kadhafi. Cet axiome, le Guide l’a fait savoir à l’un et à l’autre.

Darfour: Khartoum accepte la force de paix hybride, selon l’UA – AP

Le Soudan a accepté mardi le déploiement au Darfour d'une force de paix hybride composée de 17.000 à 19.000 soldats de l'Union africaine et des Nations unies, selon le commissaire pour la paix et la sécurité de l'UA, Saïd Djinnit, mais des diplomates onusiens ont exprimé leur scepticisme face à cette annonce.

Le président tchadien favorable à l’idée de Bernard Kouchner – Reuters

Le président Idriss Deby s'est dit favorable à la proposition de Bernard Kouchner d'envoyer une force internationale dans le sud-est du pays, où se réfugient des milliers d'exilés venus du Darfour.

La colère de Deby

Depuis quelques temps, des membres de l’équipe gouvernementale de Kassiré et des caciques du MPS savonnent la planche au Premier Ministre. Et l’occasion a été belle quand Kassiré a soumis à son Chef les différents scenarii des augmentations de la masse salariale qui se chiffraient en milliards, suite aux négociations avec l’intersyndicale. Il faut noter en passant que Deby, malgré 17 années d’exercice du...

Tchad: nouvel accroc en perspective dans la gestion du pétrole – Afp

Moins d'un an après sa remise à plat au terme d'un long bras de fer, l'accord imposé par la Banque mondiale à N'Djamena pour assurer la bonne gestion des ressources pétrolières du Tchad est déjà menacé d'un nouvel accroc, pour cause de dérapage des dépenses militaires de ce pays.

Urgence dans l’Est du Tchad – msf

Alors que le Darfour fait l'objet d'une surenchère politique – corridors humanitaires à partir du Tchad, sécurisation, etc. – peu en rapport avec la réalité de terrain, une crise humanitaire touche aujourd'hui plus de 150 000 déplacés internes dans l'est du Tchad.

Le Tchad ne veut pas d’une force militaire internationale – Reuters

Le gouvernement tchadien ne souhaite pas le déploiement d'une force des Nations unies dans l'est du pays, enproie à des violences, de crainte que ses voisins y voient une menace, a déclaré lundi le Premier ministre Nouradine Delwa KassireCoumakoye.

Cotontchad : le verrou a sauté

L’anecdote circule toujours dans N’Djamena : au cours d’une de ses célèbres émissions dominicales, notre "petit fou" national aurait posé cette question : quel est l’être qui ne se rassasie jamais ? Un malin auditeur a demandé la précision suivante : « c’est un être humain ou animal » ? « Humain », aurait précisé le petit fou.

Par la faute du MJE, Deby a t-il été obligé de reporter son offensive ?

Tout N’Djamena et toute l’opposition armée en parlaient : Deby prépare la plus grande offensive jamais lancée depuis le début de la rébellion de l’Est. Cette offensive, Deby l’a préparée minutieusement. Des armes de toutes sortes ont été acquises à coup de pétrodollars, de tous les coins du globe, ainsi que des avions de combats équipés des appareils de vision...