La décadence de l’Etat sous Deby

Ce qui s’est passé devant le commissariat du 2ème arrondissement le 1er février 2013 et le renvoi unilatéral de la police ne me sont pas passés inaperçus et ils illustrent à merveille, s’il en est besoin, la décadence de l’autorité de l’Etat et partant du pouvoir régalien de Deby lui-même. En effet, le 1er février

Deby se bunkarise

De quoi ou de qui a peur le despote de N’Djamena. Les abords de la présidence sont systématiquement nettoyés, seule la Cathédrale de N’Djamena résiste, mais pas pour longtemps selon l’entourage de Deby. Selon plusieurs confidences, Deby est en train de construire un bunker souterrain dont un des issus traverse les fleuves Chari et Logone

SAS, Deby et Boko Haram.

Senator Ali Shérif (SAS pour les intimes) était l’ancien Gouverneur de l’État de Bornou. Il passait régulièrement ses week end à N’Djaména (en villégiature, surtout à la recherche de la bonne chaire féminine). Dans la capitale tchadienne, il a beaucoup d’amis et d’obligés (Mahamat Ahmat Hadjara, Djibert Younous, et consorts). Petit à petit, il a

Les Brèves de N’Djaména – Deby cherche à sortir sa tête des eaux boueuses maliennes.

La gestion d’un Etat ne s’improvise pas. Deby qui connaît la notion de la gestion que le battement de ses pulsions fantasmagoriques vient d’apprendre à ses dépens et de se rendre compte à retardement que ses flagorneries envers la France socialiste l’ont précipité dans un abîme sans issue. Malgré ses sorties insidieuses par-ci et par-là,

Quand les baministes supplantent le MPS.

Depuis les échecs successifs qu’ils ont essuyés au dernier congrès du MPS en passant par l’organisation des festivités à Biltine jusqu’au dernier nouveau remaniement ministériel, les Baministes sous la conduite du trio infernal de Soubiane alias « bavure », de Mahamat Ismaël Chaibo, alias « Vita » et M.A. Abdallah, n’ont jamais baissé les bras

Enfin une victoire, mais au goût amer…

Il a fallu de peu pour que notre IDI national ne s’affole, n’eut été la dernière victoire de nos troupes sur les djihadistes qui est venue tempérer ses nerfs en ébullition. En effet, IDI a envoyé nos troupes au lointain Mali sans que personne ne le demande et dès les premiers affrontements, ce fut le

Le Mali ou dans la gueule du loup?

Aider le peuple frère du Mali à bouter hors de son territoire les obscurantistes djihadistes est une noble tâche, mais, au moment où les familles des morts connus font leur deuil, il serait utile de prendre un peu de recul et de se demander quelle est la mission des forces tchadiennes au Mali ? Dans

Communiqué de l’EM tchadien, des questions

L’EM tchadien vient d’informer par un Communiqué lu ce jour à la radio nationale que le contingent tchadien au Mali a détruit »totalement » ce jour du samedi 2 mars la base arrière des djihadistes en tuant leur chef et récupérant 60 véhicules en bon état et plusieurs morts du coté des djihadistes. De quel

Scandale macabre, honte à Deby

Le vendredi 1er Mars 2013 est déclarée une journée de deuil, de recueillement et d’enterrement des morts. Pour ce faire, une entreprise privée a creusé une fosse commune compartimentée en 60 lots c.-à-d. pouvant chacun contenir 2 corps. Pourquoi Deby méprise-t-il autant ses propres compatriotes ? On enterre qui et quoi ? Quand on sait

Le Tchad accueille les dépouilles des soldats mort au Mali

Le Tchad accueille les dépouilles des soldats mort au Mali

Les dépouilles des soldats tchadiens tombés au combat contre les jihadistes au nord Mali ont été acheminées à Ndjamena ce Vendredi matin. Dans une atmosphère mêlée de fierté et de fortes émotions, La capitale tchadienne a accueilli ses héros qui ont donné leur vie pour défendre la liberté des maliens. Pendant une cérémonie retransmise en