Les Brèves de N’djaména: Les délires de Deby.

Deby a été frappé chaos debout par les événements de Burkina Faso. Mais alors complètement sonné ! Il serait indécent de rapporter ici la réaction de Deby quand un de ses conseillers lui a chuchoté à l’oreille, lui apprenant la chute de son mentor au milieu de sa cour. Après une petite période de passage

La disparition à terme d’un symbole.

Ce jour du vendredi 7 novembre 2014, Mr Deby a envoyé le préfet de Dar Kobé (Iriba) accompagné de tous ses collaborateurs civils et militaires à Tiné pour signifier et notifier à la population que désormais le marché hebdomadaire de bétail à Tiné est définitivement fermé. De ce fait, à partir de ce jour, ledit

Idriss Deby, à la croisée des chemins.

Le 27 octobre 2014, il y a eu des combats violents entre les orpailleurs qui tentaient de regagner leurs anciennes zones aurifères du Tibesti et l’armée tchadienne qui avait érigé des barrières pour les intercepter. Mais finalement cette dernière était obligée à céder le passage. Aux dernières nouvelles, les orpailleurs sont arrivés à s’installer dans

Deby et le JEM

Selon des informations en provenance des milieux de l’opposition politico-militaire soudanaise, le régime soudanais est arrivé à ses fins en reportant sine die la conférence de paix qui devrait se tenir à Addis Abeba sous l’égide de l’Union africaine. Cette réunion qui était reportée à plusieurs reprises par Deby, devait être, en principe coprésidée par

Les Brèves de N’Djamena: Pétrole du Tchad, du rififi à Kribi

On se rappelle qu’il existe deux sociétés qui gèrent le pipe et le brut du Tchad : l’une au Tchad (Totco) et l’autre au Cameroun (Cotco) ; cette dernière est la plus importante et la plus active. Elle est dirigée par un employé d’Exxon, secondé par un tchadien. Le premier Directeur adjoint, Boukar Mustapha, un

Les Brèves de N’Djamena – Séjour sans saveur du Sultan à Amdjeress.

Depuis quelques temps, le séjour du sultan dans son fief de « 3 ânes » se passe de plus en plus dans une morosité ambiante ; mais cette fois-ci les évènements qui se sont passés au nord et au nord-est du pays et la déportation de l’ancien sultan de Dar zaghawa à Koro Toro ont complètement embaumé d’une

Boko Haram et Deby : libération des jeunes filles, un bluff ou une plaisanterie de très mauvais gout.

Le président français était en train d’animer une conférence de presse relative à la réunion de l’OCDE, quand il reçoit en directe un mot de son collègue tchadien lui annonçant l’imminence d’une libération des écolières kidnappées par Boko Haram, à la suite des négociations menées sous son initiative personnelle entre Boko Haram et le Nigeria.

Tchad, un Etat en faillite.

C’est un euphémisme mal placé de dire que le Tchad est mal gouverné; en effet le pays est très mal gouverné. Mr Deby a non seulement bradé les ressources pétrolières (10%) réservées pour les générations futures mais est en train d’assombrir l’avenir de ces mêmes générations en mettant le pays dans une situation financière exécrable.

Le MLS (Soudan) de Minni Arkou Minnawi dans le collimateur de Deby.

Dans le cadre de la mise en place d’une stratégie de liquidation de JEM, il a été question de rassembler sous la tutelle de MLS de Mr Minni tous les petits groupuscules se réclamant de MLS et qui opèrent indépendamment dans le Darfour et ensuite les pousser à des négociations séparées avec le régime de

Enfin, Les tchadiens ont osé !

Oui, les tchadiens ont exprimé leur ras-le bol et osé dire à haute voix ce que le régime ne veut surtout pas entendre parler. Deby a deux hantises : 1) qu’on dise qu’il y a une rébellion armée contre le régime quelque part dans le monde, 2) que le climat social est instable, malsain et susceptible