En Afrique centrale, Deby n’a pas dit son dernier mot

Le malheur des uns fait souvent le bonheur des autres : les événements malheureux du Mali et de la RCA ont fait penser à Deby qu’il est désormais le Chef incontesté de l’Afrique centrale et occidentale. Mais les chefs des Etats de la CEDAO avaient fermement refusé à IDI le leadership régional tandis qu’en Afrique

Les Brèves de N’Djamena – Deby est-il vraiment dans son assiette ?

Certains actes et paroles d’IDI nous poussent à penser sérieusement si notre guide-sultan éclairé jouit de toutes ses facultés physiques et mentales et, est-ce qu’il ne nous conduit pas tout bonnement dans un gouffre béant, encouragé par le silence tétanisé des tchadiens ? L’arrivée des socialistes au pouvoir en France avait réellement déstabilisé IDI, il n’était

Les Brèves de N’Djamena – La Ministre de l’agriculture, dans des sales draps !

Le ministère de la moralisation vient d’envoyer une mission de contrôle au ministère des affaires sociales pour faire l’état des lieux sur les dons de la communauté internationale au profit des refugiés et déplacés de la RCA. Après une semaine d’enquête, la commission de contrôle a pondu un rapport extrêmement accablant : détournements massifs, fausses factures,

IDI s’arrete à Iriba

En route pour N’Djaména, le Sultan Président a fait un arrêt à Iriba. L’arrêt n’est pas anodin; depuis l’arrestation du général Bechir Ali Haggar qui semble être liée aux contradictions internes de la famille d’Iriba et dont Deby est l’instigateur principal, il y a un réel malaise dans la grande famille d’Iriba qui trouve l’ingérence

Le retour de SAS au Nigeria

Le Senator Ali Shérif (SAS), réfugié depuis un bon à N’Djamena sous la haute la protection de Deby, aurait regagné son pays, le Nigeria. Des rumeurs vont bon train sur ce retour inattendu. L’ancien gouverneur de l’État de Borno, était bien introduit au palais rose ; il s’est solidement installé à N’Djamena où il a construit

Les Brèves de N’djaména : Trésor public ou trésor publicITté !

Ca ressemble à une plaisanterie ou une anecdote, mais il n’en est pas. Pour piller l’Etat toutes les astuces sont bonnes, toutes les manigances les plus sophistiquées sont pratiquées. Le pays est devenu un cadavre à la merci des vautours de la famille et de quelques bouffons. « Il n’y a pas d’argent dans le pays »

Deby et ses grossiers mensonges

Un ami, après avoir lu et relu un livre de Mr Ngarondé Djarma, traçant les évènements du Tchad, a eu cette réaction : «  comment peut-on mentir, déformer et pervertir les évènements et les faits, alors que les acteurs, les auteurs et les exécuteurs de tout ce que raconte Mr Ngarondé, sont encore vivants et présents

Comment les institutions de Bretton Wood font crouler les pays du Sud sous la dette et les appauvrissent

« La Société financière internationale (SFI/ IFC), filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, a annoncé, le 17 juin, avoir signé un accord de coopération avec le ministère du Plan et de la Coopération internationale visant à poser les bases d’un système de crédit-bail destiné à faciliter l’accès des petites et moyennes entreprises (PME)

Les Brèves de N’Djamena : Chevron/Glencor une affaire abracadabrante (suite).

C’est une arnaque sans commune mesure opérée par les vautours, spécialistes des spéculations de ces genres. Un préjudice financier et moral au détriment du Tchad et dont Deby porte la responsabilité personnelle car son Secrétariat général, le ministère du pétrole et la SHT se sont jetés sur l’os à croquer avec le « go ahead » direct

Les Brèves de N’djaména – Affaire Habré : Deby s’en mêle et s’embrouille.

On se demande quelle mouche a piqué Deby pour qu’il se mêle d’une affaire qu’il a soigneusement et consciemment évitée depuis les premiers jours de sa prise de pouvoir. Pourquoi rester les yeux fermés, les oreilles bouchées et la bouche cousue pendant 23 ans et puis tout d’un coup se lancer comme une fusée dont