Les Brèves de N’djaména : Les tchadiens refusent la précarité imposée.

Depuis le week-end passé, N’djamena et d’autres villes du pays sont en grève ; ce lundi du 22 janvier, N’djamena est paralysé par une grève des transporteurs urbains. Toutes ces actions sont la réponse à la crise que la mafia tentaculaire , qui dirige le pays depuis 28 ans, a imposée au pays. La situation

Les Brèves de Ndjamena – DEBY exproprie les citoyens du BET et de Wadi Fira de leurs Véhicules « TOYOTAS ».

Depuis quelques temps, la population des régions du BET et du Wadi Fira vit une situation généralisée de révolte, et ce, à l’abri des oreilles de l’opinion publique tchadienne. Une mobilisation sans pareille des ressortissants du BET et de Wadi Fira à travers les réseaux sociaux se dessine à tous les niveaux des citoyens pour

Les vraies raisons du bref séjour de Deby à Paris.

Deby a été tout simplement convoque par le président français sur suggestion de la société pétrolière française TOTAL. En effet, TOTAL qui a des grosses affaires au Nigeria, serait fortement entravée dans ses activités par Boko Haram et aurait demandé au président français de l’éradiquer de la région pour la bonne marche des intérêts français.

Le régime tchadien importe le plus gros chargement des armes en provenance de la chine.

Cameroun: le régime tchadien importe de la chine le plus gros chargement des armes à travers la société française Bollore, propriétaire du port Douala et de plusieurs autres ports africains . En effet ce chargement a été bloqué par la société transitaire pour des raisons non élucidées. Selon des sources crédibles émanant des milieux officiels,

Tchad – Glencore (Suite et sans fin)

Les négociations entre le Tchad et Glencore ont encore échoué ; elles ont buté sur un seul point qui est apparemment le seul point à l’ordre du jour : le temps d’échelonnement de la dette du Tchad. Le Tchad demande 13 ans, par contre, Glencore en exige 4 ans. En réalité, il ne s’agirait pas

Les Brèves de Ndjamena – L’Or du sang

Plus que le pétrole, l’Or au Tchad est devenu une malédiction, une arme de destruction massive. Depuis que des gisements d’Or ont été découverts dans le Tibesti et le Batha, le malheur s’est abattu sur les tchadiens : assassinats, dépouillements et confiscation des biens d’autrui, conflits ouverts entre l’Etat et les orpailleurs, conflits inter-orpailleurs, conflits intercommunautaires,

Les Brèves de N’djaména : La sortie « tribalo-régionaliste » de Saleh Kebzabo

Saleh Kebzabo, le chef de file de l’opposition tchadienne a animé une conférence de presse au cours de laquelle il a fustigé le régime sur sa responsabilité des maux qui minent le pays : la mal gouvernance, l’injustice sociale, les droits de l’homme, les pratiques dictatoriales du régime, etc. A cet effet il a eu recours

Les Brèves de N’djaména : Commandement à la DGSSIE : cafouillage autour d’un décret

Mahamat Idriss Deby, dit Mahamat Kaka, était dans le collimateur de la 1ère Dame depuis belle lurette ;c’est un secret de polichinelles. Pour la 1ère Dame et son entourage, ce garçon constitue le seul verrou qui reste à faire sauter pour la mainmise totale des rouages de l’Etat. Ces derniers temps, on a suivi une campagne, certainement

Deby: Blanc comme son boubou ? Pas tant que cela !

Deby: Blanc comme son boubou ? Pas tant que cela !

Quand Mr Deby répond à une accusation, il devrait remuer sept fois sa langue et surtout regarder autour de lui avant de parler. A l’instar de l’imbroglio de l’Arche de Zoe, où RFI l’a confondu avec le décret qu’il niait avoir signé, voilà qu’un de ses ex associés de la mafia de l’argent illicite lui

Tchad-Glencore : accord des dupes (suite et sans fin)

  Pourquoi Deby avait-il décidé de faire annuler unilatéralement l’accord entre le Tchad et Glencore ?             Selon l’accord entre le Tchad et Glencore (Accord dont Tchadactuel a une copie), Glencore a contracté pour le compte du Tchad, auprès des institutions financières, la coquette somme d’un milliard cinq cent millions de $ (1.500.000.000) pour racheter les