Le Tchad accueille les dépouilles des soldats mort au Mali

Le Tchad accueille les dépouilles des soldats mort au Mali

Les dépouilles des soldats tchadiens tombés au combat contre les jihadistes au nord Mali ont été acheminées à Ndjamena ce Vendredi matin. Dans une atmosphère mêlée de fierté et de fortes émotions, La capitale tchadienne a accueilli ses héros qui ont donné leur vie pour défendre la liberté des maliens. Pendant une cérémonie retransmise en

Les Baministes, la désillusion pour certains

Le congrès de MPS tenu en grande pompe les 19, 20 et 21 octobre 2012 à N’djaména avait ravivé les espoirs et attisé les ambitions des baministes qui se sentaient depuis belle lurette oubliés dans les tiroirs des archives de l’histoire. En effet, Deby avait multiplié des gestes et des confidences auprès de ses bouffons

Des féticheurs béninois à Kidal!!

Selon plusieurs sources, c’est seulement pendant le weekend que les autorités tchadiennes ont pu accéder au lieu où il y a eu le carnage des tchadiens par les djihadistes. Et selon les mêmes sources, tous les corps sont en décomposition avancée. Le plus bizarre est la présence des nombreux féticheurs béninois dans la délégation tchadienne

Les Brèves de N’djaména : Deby le massacreur

L’Etat-Major tchadien a produit un Communiqué relatant les combats entre les djihadistes et les éléments tchadiens ; selon des informations obtenues des acteurs sur place, le Communiqué de l’EM est mensonger, fallacieux et loin de la réalité. En effet, les tchadiens sont tombés dans un piège savamment élaborés par les djihadistes, maîtres du terrain. C’est

Mali, le grain de sable

La mort du Commandant des forces spéciales tchadiennes et de ses 13 compagnons, ramène au devant de la scène nationale, le rôle, la place et la situation des tchadiens sur le front malien. Un journal satirique français avait imagé l’arrivée des soldats français au Mali. A leur descente d’avion les français ne trouvent aucun militaire

Décès du Commandant des Forces Spéciales Tchadiennes au Mali

Décès du Commandant des Forces Spéciales Tchadiennes au Mali

Le Commandant Abdel Aziz Hassane Adam, Commandant des Forces Spéciales tchadiennes au Mali, est décédé ce jour du 22 Février à 5h45 à Kidal au Nord du Mali. Le Commandant Abdel Aziz est lauréat 2001/2003 de l’Ecole d’Etat Major, au Mali. Entre 2004 et 2005, il a été tour à tour à Burundi, Cote d’Ivoire,

Le soudan ou l’éternel intermédiaire

Depuis l’arrivée des islamistes au pouvoir, le Soudan est devenu la pièce maitresse de la nébuleuse islamo-djihadiste dans l’échiquier arabo- africain. Depuis l’indépendance, le Soudan, un pays à majorité negro-africain, est dirigé par les groupes Shagui, Djaali et Doungala. Cette élite arabisée et islamisée mais fortement métissée est issue (excepté les Doungala) d’un mélange des

La guéguerre entre l’ex ambassadeur Mahmoud Adam Bechibo et Deby n’est pas prête à finir.

La guéguerre entre l’ex ambassadeur Mahmoud Adam Bechibo et Deby n’est pas prête à finir.

L’ancien ambassadeur du Tchad aux USA Mr Mahmoud dans un effort de se disculper,  a fait des communiqués de presse et des interviews.  Pour quelqu’un qui a lu la version française et celle écrite en anglais, saura déceler quelques nuances sibyllines, d’ailleurs ce fait a été signalé par les compatriotes internautes dans leurs différents commentaires. En effet la version française est destinée

Idriss Deby se plie devant Timan Deby.

Depuis la fin du congrès de MPS Mr Deby a pris un certain nombre des actes qui sont anodins et banals auprès de l’opinion nationale lassée par des tribulations méandreuses des Zaghawa, mais qui ont attiré pour ne pas dire alerté la communauté Bideyatt. La nomination des trois officiers aux grades de général, suivi de

Vendetta à la tchadienne

Le vendredi, un Kerré zigouille un Zak  non loin de commissariat du marché central en le poignardant par derrière. L’assassin est conduit audit Commissariat. Les parents du défunt apprennent la nouvelle attaquent illico le Commissariat, font sortir le Kerré et l’assassinent devant tous les policiers du Commissariat. Deby, en villégiature dans le Moyen Chari apprend