Les Brèves de N’djaména : Les tchadiens au Mali, la honte !

Les tergiversations puis les fanfaronnades de Deby ont fini par lasser pour ne pas dire dégouter les ouest africains ; résultat immédiat : l’arrivée des 2000 soldats est unanimement passée complètement sous silence ; boycott total. Toute la presse écrite, audio et online, bouche cousue, oreilles bouchées. Le Togo envoie 80 éléments, ça fait la

Le nouveau PM de Deby – le plus mauvais !

Deby vient de nommer un de ses vieux garçons de course comme nouveau PM en remplacement de Mr Nadingar. Dadnadji Djimrangar, c’est son nom, est un Gor de Bédjiondo donc de l’ancien Moyen Chari, il est aussi un transfuge de l’U.N, happé par l’épanouissement de ses amis de l’Université qui l’ont integré au sein de

Les Brèves de N’djaména : Les tchadiens sont au Mali, à la demande de qui ?

Deby s’est rendu à Abidjan sur invitation du président Ouattara, président en exercice de la CEDEAO, en Seigneur de guerre et ultime recours pour la libération totale du Mali. Deby a voulu jouer les vedettariats à ce sommet des ouest-africains, mais ceux ci, bon à rien, incapables de faire face aux  djihadistes sans les tchadiens,

Les Brèves de N’djaména: L’Impunité, quand tu nous tiens !

La scène se passe le dimanche 6 janvier. Ce jour, Mahamat Haïgua Deby, dans son nouveau bolide V8 se dandinait au marché de Farcha quand un car de transport en commun se mit soudainement sur son chemin. Mahamat, sans ouvrir sa bouche, dégaina Mr « Smith and Brown » et tira sur le chauffeur, c’est sa façon

Les Brèves de N’djaména: Deby n’est pas allé jusqu’au bout, mais pourquoi ?

Selon des diverses sources concordantes, l’amendement de la constitution avait pour objectif de créer entre autres un poste de vice Président, un poste de dauphin, la suppression de l’inamovibilité des juges de la Cour Suprême et enfin la suppression de la neutralité constitutionnelle du Président de la République par rapport aux partis politiques. Deby a

Comment Deby s’est trouvé empêtré dans le bourbier centrafricain ?

Quand on traite les affaires de l’Etat avec volage autour d’une « gaada » animée par des bouffons et des proxénètes, il n’est pas étonnant que les effets collatéraux vous reviennent à la figure comme un boomerang ! Tout a commencé après la capitulation de Baba Ladé ; en effet, au cours d’une audition foraine de Baba Ladé après

Flash-Info : Deby arrête son Chef d’Etat Major Général de l’Armée (CEMGA)

Depuis quelques jours, la tension est vive entre le Cemga et son staff financier qui s’accusaient mutuellement sur la gestion du budget destiné à la fête des armées à Faya. La semaine dernière, le trésorier et le DCIM (Direction Centrale de l’Intendance Militaire) étaient gardés à vue durantv24h. Hier, c’était le tour du Cemga d’être

Les Brèves de N’djaména : Mme la 1ère Dame est représentée par le PM !

Des bizarreries comme celle-là, on ne les trouve que dans la République de Gondwana des Deby. D’ailleurs on se pose la question où est parti le couple présidentiel. Depuis son retour de Biltine, on l’a aperçu lors de la réunion sur la RCA, depuis, rien ! Deby devrait aller à Faya pour la fête de l’armée,

Les Brèves de N’djaména : Comment les Deby ont sucé la BCC

La Banque Commerciale du Chari (BCC) est l’ex-Banque tchado-libyenne, devenue la banque à tout faire des Deby. L’affaire remonte de quelques années et refait surface actuellement.  Après avoir éjecté Bidjeré Bendjaki de la Présidence du Conseil d’Administration et remplacé par Daoussa Deby, la BCC, sous la férule du duo magicien, Daoussa Deby et son beau

Le Tchad après Deby.

Tous les signes prémonitoires des événements montrent s’il en était besoin que le régime d’Idriss Deby tire à sa fin. Incontestablement cette fin sera douloureuse pour Deby, sa famille in situ, pour ses parents et surtout pour les différents bouffons et thuriféraires qui peuplent sa cour. De même le Tchad ne  s’en remettra que très