Menace sur la sécurité des leaders de l’opposition

Ainsi donc le despote de Ndjamena a décidé de faire subir aux opposants tchadiens le même sort que celui jadis réservé du Pr Ibni Oumar Mahamat Saleh. Au cours d’une rencontre dans la nuit du samedi au dimanche, avec quelques-uns de ses proches, y compris certains éléments de l’ANS, il a lancé les instructions en des termes non...

Le M10/11 pour le Mouvement du 10 Novembre est né

La contestation sociale au Tchad vient de franchir un pas très important en se dotant d’une structure de coordination appelée le mouvement du 10 novembre (M10/11). Né dans la clandestinité, Le M10/11 entend braver l'immense dispositif de répression mis en place par le régime et poursuivre la mobilisation jusqu’à la satisfaction totale de toutes les revendications sociales.

La famille d’Adouma Ali accuse Daoussa Deby

On se rappelle qu’en novembre 2003, Adouma Ali, ex-conseiller Spécial de Deby, DG de plusieurs sociétés dont le CPC (Chad Petroleum Company), responsable de la construction de la raffinerie de Sidigui, a été exécuté avec 10 autres Tchadiens. Des exécutions extrajudiciaires. 8 ans après cet assassinat, la famille d’Adouma semble avoir découvert la vérité ; une opération machiavélique montée de...

Les Brèves de N’djaména : Les délires de Deby inquiètent ses proches

Deby est rentré ce soir du 10 novembre à N’djaména compte tenue de la situation sociale qui s'empire de jour en jour, en laissant derrière lui toute la bouillabaisse qu’il a occasionnée. Les Com Légions et les Com Groupement GNNT qu’il a convoqués n’ont pas été auditionnés ; juste après un « bonndjour » furtif, il leur a...

Actualités tchadiennes : Revue de la Presse

La refondation de l’armée, la grève des travailleurs, la mort du guide libyen, le renouvèlement du bureau du Conseil Supérieur de la Magistrature, la hausse du prix du carburant et l’entrepreneuriat au Tchad ont constitué l’ossature des thèmes abordés par les journaux cette semaine.

Breves de Ndjamena- La grève

Les négociations entre le Gouvernement et les syndicats sont au point mort. A partir de cette semaine, les femmes et les lycéens risquent de rejoindre la contestation sociale.

La grogne sociale au Tchad un mauvais signe pour Idriss Deby

Classé mondialement au troisième rang des villes les plus chères du monde, Ndjamena est au centre de la grogne sociale que traverse le pays. Une ville d’un million d’habitant sans eau potable ni électricité, la capitale tchadienne vit ce dernier temps au rythme d’un mécontentement social sans précédent.

Durcissement de la grève au Tchad

Une nouvelle grève des travailleurs tchadiens a commencé aujourd’hui mercredi 2 novembre. La grève est prévue pour une durée de trois jours. Les travailleurs réclament un salaire proportionnel au coup de vie dans le pays, un salaire qui permet de vivre dans la dignité.

Les Brèves de N’djaména: Le régime de l’arbitraire

Il était 23h quand Deby quitte la place mortuaire (de son neveu tué par son autre neveu) et se dirige vers la Gendarmerie nationale; une fois à l’intérieur de celle ci, il demande à ce qu'on ferme la porte derrière lui et décide de faire un recensement séance tenante. "Son recensement" terminé, il déclare solennellement qu'il ne reconnaitra...

Les Brèves de N’djaména – Deby laisse tomber le chamboulement de l’armée

Idriss Deby met un bémol à ses fanfaronnades : les bouffons seraient revenus à l’assaut pour dissuader Deby de chambouler l’armée : « C’est comme ça que Tombalbaye était parti» auraient-ils insisté. Alors Idriss Deby aurait maugréé presque à peine audible : « alors on laisse tomber et faite savoir aux intéressés sans faire beaucoup de bruit.