L’assassinat d’Addoma Ali et du Sheikh Ibni Oumar refait surface au Soudan et devient un problème d’Etat – 2ème partie

L’assassinat d’Addoma Ali et du Sheikh Ibni Oumar refait surface au Soudan et devient un problème d’Etat – 2ème partie

Assassinat

Quel danger représentaient les défunts Sheikh Ibn Omar et Addoma Ali pour les pouvoirs soudanais et tchadien?

En réalité pas grand-chose, l’action consistait tout simplement à prévenir que guérir pour le Soudan et surtout l’exécuteur de bas besognes, Idris Deby, est totalement disponible dès lors qu’on lui permettait de s’accaparer les...

Du rififi dans la famille!

Depuis Addis Abeba où il assiste au sommet de l'Union Africaine, le despote appelle le DG de l'ANS Mr Erdebou Ramadan lui demandant de procéder immédiatement à l'arrestation de Mr Daoud Hamid Debou, son beau-fils (mari de la fille ainée de Deby) et ancien DGA/BCC.

L’assassinat d’Addoma Ali et du Sheikh Ibni Oumar refait surface au Soudan et devient un problème d’Etat. – 1ère partie

L’assassinat d’Addoma Ali et du Sheikh Ibni Oumar refait surface au Soudan et devient un problème d’Etat. – 1ère partie

Adoma Addoma Ali, communément appelé au Tchad Adouma Ali ayant été condamné le 25 octobre 2003 et passé par les armes le 6 novembre 2003, un journal du Tchad titrait ainsi le 12 novembre 2003. Après son exécution, nous avons mené notre enquête durant huit ans et en voici...

Comment Al Bachir nous a-t-il livré à Idriss Deby ? – 4ème Partie (fin)

Comment Al Bachir nous a-t-il livré à Idriss Deby ? – 4ème Partie (fin)

Récit de Adoum Erdimi

Adoum  et Daoud ANS, la police criminelle de Deby

Comme je l’avais annoncé dans le dernier récit, nous sommes arrivés à N’djamena le mardi 12 juillet 2011 aux environs de 9 heures locales. La cellule dans laquelle on nous a enfermés est une chambre-salon d’une villa qui...

La rançon du mariage ou pourquoi les services spéciaux soudanais Tiennent tant au mariage Ammani- Deby ?

On n’en parlera jamais assez de ce mariage d’autant plus qu’on découvre chaque jour des nouveaux éléments dont les répercussions sur le pays seront sans nul doute catastrophiques à court terme. Il faut rappeler que le site d’opposition tchadienne « Tchadactuel » avait parlé de ce mariage pour la 1ère fois depuis bientôt (6mois). A cette époque le problème n’a...

Quand des analphabètes donnent de leçon de cours d’administration publique à DEBY !

Par message présidentiel daté du jeudi 19 janvier 2012, Mr Deby a demandé la réintégration de tous les militaires déflatés, radiés et retraités du Groupement blindé d’Abéché; le message précise qu’ils doivent rejoindre leurs unités et reprendre leurs postes respectifs ! Les militaires concernés ont répondu qu’ils étaient radiés par décret, pour un parallélisme des formes, il faut que...

Les Brèves de N’djaména: Le Printemps arabe tchadien aura-t-il lieu ?

Tous les ingrédients propres pour une insurrection populaire sont là : « Deby ne peut plus continuer à diriger le pays comme il le fait depuis 20 ans et les tchadiens ne peuvent plus continuer à vivre comme ils le font depuis aussi 20 ans.»

Du "collectif des Beroua" au "Soldat Opprimé"

Dans une correspondance adresseée à notre redeaction, "le collectif des Beroua" qui s'est fait connaître récemment à travers des sites des confrères, informe l'opinion tchadienne qu'il prendra désormais le nom de "Soldat Opprimé" et étendra son réseau à tous les soldats opprimés par le régime et menera ensemble avec les autres toutes les actions possibles pour...

Comment Al Bachir nous a-t-il livré à Idriss Deby ? – 3ème Partie

Comment Al Bachir nous a-t-il livré à Idriss Deby ? – 3ème Partie

Adoum et Daoud Récit de Adoum Erdimi

Extradition vers le Tchad

Le mardi 12 juillet 2011, aux environs de 3 heures du matin, un gardien vint ouvrir la porte. J’étais éveillé car je n’ai pas fermé les yeux depuis qu’on m’a fait signer la décharge. Le gardien m’ordonna de prendre tous mes...

Les Brèves de N’djaména: En Afrique du Sud, Deby rencontre l’ancien Directeur de cabinet de Kadhafi

Même si les intéressés pensent l’avoir tenue dans le plus grand secret, la rencontre entre Mr Deby et Mr Béchir Saleh, l'ancien Directeur de Cabinet de Kadhafi, n'est pas passée inaperçue à Durban le 6 janvier 2012. Les conciliabules entre les deux hommes ont été nombreux.