Piqué sur la page Facebook de Djoret Biaka Tedang LA FIN DU MANDAT LEGISLATIF AU TCHAD : Réflexion sur un probable séisme politique Par Criss Dess M’bailassem Dongar A quoi sert le Parlement Tchadien? Ou mieux, à qui sert le Parlement Tchadien ? Aussi inepte et provocateur qu’elles pourraient paraître, ce sont là des

Mourir de faim à N’Djamena

Tchad : la fin du mirage (5/5). Dans la capitale, l’hôpital de l’Amitié Tchad-Chine prend en charge les enfants souffrant de malnutrition sévère. Ils seraient entre 30 000 à 40 000 cette année. Par Laurence Caramel (N’Djamena, envoyée spéciale) Quand le médecin a demandé à Nazina si elle savait pourquoi son enfant était tombé malade, elle a répondu d’un jet :

Un article propagandiste pour Idriss Deby publié sur Médiapart, fermé aux commentaires contradictoires des lecteurs

Un article intitulé : « 5 raisons qui font d’Idriss Déby le Chef d’État le mieux armé pour contre Boko Haram », commandité par les alliés du régime tchadien en France, pour séduire le nouveau président français, Emmanuel Macron, est publié depuis lundi 29 mai 2017 sur le site de Médiapart pour faire les éloges

La fin du mirage, épisode 3: Le Tchad n’est jamais sorti de l’urgence humanitaire »

  L’ONG Care est arrivée au Tchad lors de la grande sécheresse de 1974. Depuis, elle a enchaîné les interventions d’urgence sur toutes les grandes crises qui ont frappé le pays, dont la dernière en date, dans la région du lac Tchad, où environ 130 000 personnes ont été déplacées pour fuir Boko Haram. Avec 200 salariés et

“L’aide française au Sahel n’est que du saupoudrage”. Serge Michailof – 26 mai 2017

Entretien. Pour ce chercheur de l’Iris, l’heure est grave. Plus que jamais, l’aide au Sahel doit être repensée et réorientée. Il explique. Olivier Lafourcade et Serge Michailof sont d’anciens responsables de la Banque mondiale. Leur regard sur l’approche que la France a de l’Afrique est très critique. Pour preuve, ils estiment par exemple que, sur

Tchad : la fin du mirage

Avec la chute des cours du pétrole, les faiblesses du régime d’Idriss Déby sont mises à nu : marasme budgétaire, extrême pauvreté, crises humanitaires… En cinq articles, « Le Monde Afrique » prend le pouls du pays. Par Laurence Caramel Un an après la réélection d’Idriss Déby Itno à un cinquième mandat, en avril 2016, le Tchad continue

Privé de sa rente pétrolière, le Tchad s’enfonce dans la crise

L’Etat tchadien, très affecté par la baisse des cours de l’or noir, est en quasi-faillite   A N’Djamena, personne ne prédit l’avenir. Murés dans le silence, les Tchadiens attendent. Quand cette course vers l’abîme dans laquelle s’enfonce le pays depuis près de trois ans s’achèvera-t-elle ? Ils guettent comme des oracles les grands chantiers présidentiels

Mieux vaut tard que jamais !

Enfin, les diplomates accrédités au Tchad réagissent mollement par rapport à la violation des droits de l’homme Déclaration locale conjointe de la Délégation de l’Union européenne, de l’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne, de l’Ambassade de France, de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique et de la Représentation de la Suisse. Nous sommes préoccupés par la détention

UFR: Communiqué de presse

UFR: Communiqué de presse

Le 11 Avril dernier, un commando dirigé par le général Brahim Souleymane dit « Brahim Allah-Wahid », à bord de deux véhicules 4×4 haut de gamme, avait intercepté un convoi de prisonniers sur la route Nord de la capitale N’djaména. C’était une action de vendetta contre le meurtrier présumé du colonel Adam Souleymane dit «

Tchad : quatre officiers radiés de l’armée – Rfi

Les quatre officiers tchadiens arrêtés pour l’assassinat de 10 militaires lors de l’attaque la semaine dernière d’un convoi qui les transférait vers la prison de Koro-Toro au Nord du Tchad ont été radiés de l’armée. Les militaires radiés sont le colonel Moussa Souleymane Bachar, désigné comme chef du groupement de la garde présidentielle, le capitaine