Des livres pour le Tchad avec les sodats du 3e RPIMa – ladepeche

Le 3ème Rpima entretient des liens très forts avec le Tchad. Aussi lorsque l’association Pelle M’L de jeunes audois (Benjamin Adroit, Florian Blasco, Marine Contreras…) a sollicité le régiment pour une œuvre humanitaire, celui-ci a répondu présent en pensant à cette destination. Les jeunes bénévoles de l’association ont récupéré cet été quelques 300 kg de

Olivier Bercault sur l’implication d’Habré dans les exactions au Tchad: « Il y a 1 900 documents adressés directement à Hussein Habré » – Leral

L’audition d’Olivier Bercault, ancien fonctionnaire de Human Rights Watch et co-rédacteur de la « Plaine des morts » avec Reed Brody, se poursuit ce mardi, devant la Cour des Chambres africaines extraordinaires (Cae) en qualité de témoin. Il a, par ailleurs, soutenu qu’Hussein Habré effectué des visites non officielles dans les prisons pour s’enquérir de

Deby fustige l’ Europe: «la gouvernance mondiale doit arrêter le désordre» – Koaci

Après Jacob Zuma Rechercher Jacob Zuma , c’est au tour du Président tchadien de fustiger l’ Europe d’ être responsable de la crise des migrants . En visite d’État, depuis le 21 septembre au Niger, le chef de l’État tchadien, Idriss Deby Itno, estime que l’Europe est seule responsable de la crise migratoire qui sévit

Les americains quittent le Tchad – camer.be

Une rébellion qui perce dans le Nord. Boko Haram et d’autres groupes islamistes qui reprennent du poil de la bête. Un président malade et retiré dans son village natal. Danger en vue. Dans un communiqué rendu public le 11 septembre dernier, le département d’Etat américain appelle tous les ressortissants américains à quitter immédiatement le sol

Communiqué de presse N°009/CPDC/2015

Communiqué de presse N°009/CPDC/2015

Non à la dégradation des conditions de vie et de travail ! Depuis quelques mois, le Tchad s’enfonce dans une crise financière aux lourdes conséquences : les salaires ne sont plus payés à terme échu ; les travailleurs de tous les secteurs et de toutes les institutions sont obligés d’attendre jusqu’au 20 du mois suivant pur percevoir leurs

«Habré aurait tout intérêt à briser le silence» – Libération

Le procès de l’ex-dictateur tchadien a rouvert le 7 septembre à Dakar (Sénégal). Hissène Habré est notamment accusé de l’assassinat plus de 40 000 personnes. Pour Charles Jalloh, spécialiste de la justice pénale internationale africaine, ce procès est «un moment symbolique important» pour l’Afrique. Ouvert le 20 juillet puis aussitôt suspendu pour quarante-cinq jours afin

Sénégal – Procès Hissène Habré : un étudiant tchadien écope de 5 mois de prison pour trouble d’audience – camerpost

Mahamat Togay, étudiant tchadien âgé de 24 ans et vivant à Dakar, a été condamné mercredi à 5 mois de prison ferme pour le délit de trouble d’audience par les Chambres africaines extraordinaires (CAE) qui jugent Hissène Habré pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité, et de torture. Intervenant en pleine audience, Mahamat Togay a

Presse-Tchad : Déby ordonne le rapatriement de la chaîne nationale – dakaractu

Les Tchadiens restés au pays ne vont plus suivre le procès de leur ancien président, Hissein Habré, poursuivi actuellement pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et tortures. Idriss Déby, actuel président a tout bonnement demandé à la chaîne nationale de rentrer au bercail au moment où le signal de la Rts est complètement brouillé

Procès de l’ex-président du Tchad : Les témoins dans l’incapacité de démontrer les charges – dakaractu

Au cinquième jour du procès de Hissene Habré, les témoins ont fait état de plusieurs charges. Cependant, peu d’entre eux ont pu corroborer les preuves irréfutables des accusations de crimes contre l’humanité, de tortures et de crimes de guerre qu’aurait commis Hissène Habré à la tête de l’Etat du Tchad de 1982 à 1990. Hier,

Washington Forum du 10 septembre 2015 : le procès Habré sera-t-il exemplaire ? – VoA

Pleins feux cette semaine sur le procès d’Hissène Habré au Sénégal. L’ex-président du Tchad a été contraint de se rendre au tribunal qui le juge pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre et torture. Pour la première fois, un ancien chef d’Etat africain comparaît dans un autre pays du continent. Jacques Aristide reçoit Me Ibrahima