Tchad–USA : les dessous du « Travel ban » – Libre Afrique

Par un décret migratoire qui vient démontrer sa détermination dans la lutte contre le terrorisme, Donald Trump place le Tchad parmi les pays dont les ressortissants sont interdits d’accès au territoire américain. Personne, mêmes les tchadiens ne s’attendaient à cette décision, puisque le pays est considéré comme étant le principal allié de la communauté internationale

Le Tchad inscrit sur la liste noire du président Trump par Aza Boukhris – Mondafrique.com

    Les mauvaises manières faites par le président tchadien Idriss Deby Itno à la compagnie pétrolière américaine Exxon Mobil pourraient expliquer la décision du département d’Etat de placer le Tchad en quarantaine.  En ajoutant le Tchad sur la liste noire des Etats dont les ressortissants sont interdits d’entrée sur le territoire des Etats Unis,

Le Tchad et Trump : la paille et la poutre – bvoltaire

La parabole de « la paille et la poutre » aurait dû inciter Trump à plus de modération. Le Tchad revient sur le devant de la scène politique depuis que Donald Trump l’a placé sur la liste noire des États dont les ressortissants sont interdits d’entrée aux USA. L’ambassade des États-Unis n’a pas autorisé les diplomates tchadiens

Tchad : Idriss Deby ferme l’ambassade des États-Unis – apr-news.

Tchad, la réponse du berger à la bergère.  Idrissa Deby Itno vient de fermer l’ambassade des États-Unis au Tchad suite à la décision du Président américain Donald Trump d’interdire le visa aux tchadiens, classés comme terroristes par un décret. Ce décret présidentiel américain fait suite au boycott du dernier sommet de l’ONU par le Président

Le Tchad inscrit sur la liste noire du président Trump – Mondafrique

Les mauvaises manières faites par le président tchadien Idriss Deby Itno à la compagnie pétrolière américaine Exxon Mobil pourraient expliquer la décision du département d’Etat de placer le Tchad en quarantaine.  En ajoutant le Tchad sur la liste noire des Etats dont les ressortissants sont interdits d’entrée sur le territoire des Etats Unis, le président

Le président tchadien n’aime plus la France – Mondafrique

Les mouvements d’humeur d’Idriss Deby Itno vis à vis de Paris ne peuvent être ignorés. Son influence va au delà du Tchad.  Ainsi donc le président tchadien, Idriss Deby Itno, ne s’est pas rendu à  New York pour la 72 ème session de l’Assemblée générale de l’ONU et en marge de celle-ci à la réunion

FONAC : Front de l’Opposition Nouvelle pour l’Alternance et le Changement

Conférence de presse du 29/09/2017 DECLARATION LIMINAIRE Messieurs les Présidents et Secrétaires Généraux des Partis Politiques membres du FONAC et Partis amis Messieurs et Mesdames les journalistes Militants et militantes des Partis membres du FONAC, Distingués invités, Mesdames et Messieurs Après la trêve estivale, le FONAC reprend ses activités par cette conférence de presse. Nous

65 Actions pour moderniser nos institutions – Rapport interministériel

65 Actions pour moderniser nos institutions – Rapport interministériel

Après une longue période d’instabilité politique et institutionnelle qui date de l’indépendance, le Tchad a retrouvé la paix relative depuis 1990 même si cette paix est ponctuée par des évènements malheureux surtout entre 2006 et 2008. La Conférence Nationale Souveraine (CNS), tenue à N’Djaména du 15 janvier au 7 avril 1993, a posé les bases

Le président tchadien n’aime plus la France

  Les mouvements d’humeur d’Idriss Deby Itno vis à vis de Paris ne peuvent être ignorés. Son influence va au-delà du Tchad.  Ainsi donc le président tchadien, Idriss Deby Itno, ne s’est pas rendu à New York pour la 72ème session de l’Assemblée générale de l’ONU et en marge de celle-ci à la réunion du

Le Tchad visé par les restrictions migratoires américaines – Le Monde

Les citoyens tchadiens seront interdits d’accès au territoire américain. Washington reproche à N’Djamena son manque de collaboration en matière de sécurité. La Corée du Nord, le Venezuela et le Tchad ont été intégrés, dimanche 24 septembre, à la liste des pays visés par le décret migratoire américain pour des manquements à la sécurité sur leurs