Les archives pour le mois de juin, 2006

6 mois de prison avec sursis pour Brahim Déby==L’Observateur N° 379 du 7 juin 2006==

Brahim Déby, fils aîné du Président de la République a été condamné à six mois de prison avec sursis le week-end der¬nier à Paris pour "Port d'arme" et "détention illégale de dro¬gue" mais pas de consommation, par le tribunal correctionnel de Paris. Le compagnon de Brahim Déby, un certain Alioune Bâ, condamné lui, à trois mois de prison avec...

Timan Erdimi attaque Tiné==L’Observateur No 379 du 7 juin 2006==

Alors que le Gouvernement chante victoire Le RAFD lui, parle de cuisante défaite La trêve aura été de courte durée. En effet, les affrontements du samedi 3 juin à Tiné ville forte¬resse à la frontière soudanaise sont les premiers combats officiellement enregistrés depuis l'offen¬sive manquée du FUCD le 13 avril dernier entre forces gouvernementales et opposition armée. Dans un communiqué...

L’UE au chevet du Tchad – N’DJAMENA BI-HEBDO N° 954 du 1er au 04 juin 2006

L’UE au chevet du Tchad – N’DJAMENA BI-HEBDO N° 954 du 1er au 04 juin 2006

une On sait IDI spécialiste du fait accompli. Il a organisé, à sa manière, la présidentielle 2006. Ses amis ont com­mencé à lui envoyer des lettres de félicitation après sa très brillante et éclatante victoire. Ceux qui ne le feront pas se contenteront de la formule consacrée: nous pre­nons acte...

Hourmadji Moussa Doumgor réagit – NDJAMENA BI-HEBDO N° 954 du 1er au 4 juin 2006

N'Djamena Bi-Hebdo semble avoir enfin trouvé l'occasion de croquer du Doungor à belles et tran­chantes dents. C'est l'im­pression que me donne, "l'article politique sur l'affec­tation des locaux du Bureau tchadien de droit d'auteur à Mme Haïga Déby Itno paru dans le numéro 953 du 29 mai 2006.

Des Tchadiens à l’université de Ngaounderé – N’DJAMENA BI-HEBDO N° 954 du 1er au 4 juin 2006

Des Tchadiens à l’université de Ngaounderé – N’DJAMENA BI-HEBDO N° 954 du 1er au 4 juin 2006

tchad L'université de Ngaoundéré accueille ces dernières années le plus grand nombre d'étudiants tchadiens à l'étranger. Dans quelles conditions de vie et d'étude vivent ces jeunes que l'univer­sité tchadienne est incapable d'accueillir? NDJH est allé à leur rencontre.

602. c'est le nombre des jeu­nes tchadiens régulièrement inscrits avec des bourses pri­vées...

Manif des bagnards de N’Djamena – NDJAMENA BI-HEBDO N° 954 du 1er au 4 juin 2006

Manif des bagnards de N’Djamena – NDJAMENA BI-HEBDO N° 954 du 1er au 4 juin 2006

manif Les pensionnaires de la maison d’arrêt de N’Djamena ont protesté, le 29 mai dernier, contre leurs mauvaises conditions de détention.

Pour prendre à témoin l'opi­nion nationale et internatio­nale, en particulier les associa­tions de défense des droits de l'homme, les prisonniers, mé­contents des conditions hygié­niques dans leur lieu de déten­tion, ont...

Les USA tentent de rapprocher pouvoir et opposition : D. Yamamoto entame sa médiation – Le Progrès N° 1972 du 1er juin 2006

Comme annoncé, préala­blement, le département d'Etat des Etats-Unis a donné le coup d'envoi de sa médiation dans la recherche d'un consensus politique au Tchad. Le Sous-secrétaire d'Etat américain adjoint chargé de l'Afrique, Donald Yamamoto, a rencontré quelques acteurs de la scène politique nationale. Arrivé à N'Djaména le lundi dernier, pour une visite de moins de 24 heures, l'émissaire de...

Entre rêve d’enfance et difficultés de la vie : Mahamat Ali Hamat prépare la sortie de «Badawiya» – Le Progrès N° 1972 du 1er juin 2006

«Le cinéma était pour moi un rêve d'enfant. Etant gosse, je regardais des films chinois, indiens et améri­cains et m'étais fixé comme objec­tif de pouvoir réaliser la même chose chez moi». Ce rêve s'est réalisé à plus de 25%, selon Mahamat Ali Hamat, aujourd'hui réalisateur et acteur.

Au Moyen Chari, le calme côtoie la soif: L’eau potable manque à Kyabé et Ro-ro – Le Progrès N° 1972 du 1er juin 2006

La préfecture de Kyabé, située à 100 kilo­mètres à l'est de la ville de Sarh, dans le Moyen Chari, est hors de tout danger des rebelles en débandade l'après échec de leur attaque du 13 avril à N'Djaména. Les habitants vaquent normalement à leurs occupations quo­tidiennes.

Grogne à la maison d’arrêt de NDwaména: Les détenus manifestent leur désarroi – Le Progrès N° 1970 du 31 mai 2006

Grogne à la maison d’arrêt de NDwaména: Les détenus manifestent leur désarroi – Le Progrès N° 1970 du 31 mai 2006

gro «Nous sommes des miséreux. Nous sommes les oubliés du pays. On ne nous considère plus comme des êtres humains». Les détenus de la maison d'arrêt de N'Djaména, par l'intermédiaire de leur chef de cour (N.D.L.R.: le porte-parole ou le délégué, selon l'organisation interne des prison­niers), Allatchi Bédério, apprécie leur...