Les archives pour le mois de octobre, 2007

Le Tchad de Deby et les humanitaires – Primo

La politique africaine de la France connait un nouvel avatar, et certes pas l’un des plus glorieux. Mais y en eut-il jamais ?

L’association aurait délibérément dissimulé ses objectifs – Le Figaro

Éric Breteau, président de L'Arche de Zoé, avait refusé de donner des détails à la Brigade de protection des mineurs.

Paris embarrassé met L’Arche de Zoé au pilori – Le Figaro

Les neufs Français de l'association ont été inculpés cette nuit "d'enlèvement de mineurs" et "d'escroquerie". La France craint que cette affaire ne compromette le prochain déploiement dans l'est du Tchad de la force européenne dont elle a pris l'initiative.

Pour faire libérer son reporter, Capa fait parler les images – 20minutes

La preuve par l'image. A l'appui de son appel pour la libération du reporter Marc Garmirian, arrêté le 25 octobre par les autorités tchadiennes avec huit autres Français dans le cadre de l'affaire Arche de Zoé (voir 20 Minutes du 29-1), l'agence Capa a diffusé hier les rushs tournés par celui-ci pendant l'opération.

Seize Européens inculpés au Tchad dans l’affaire de l’Arche de Zoé – Le Monde

Un juge tchadien a inculpé d'"enlèvement de mineurs", d'"escroquerie" ou de "complicité", dans la nuit du lundi 29 au mardi 30 octobre à Abéché, seize des dix-sept Européens dans l'enquête sur la tentative controversée de transport de 103 enfants vers la France par l'association française Arche de Zoé.

Arche de Zoé : questions sur un fiasco – Libération

L’amateurisme de l’ONG n’est pas seul en cause. Notre enquête montre que les autorités françaises savaient et ont laissé faire.

La France joue profil bas – Libération

Les 16 Européens étaient hier soir sur le point d’être inculpés.

L’avenir incertain des enfants du Darfour – Libération

Ll’opération Arche de Zoé (AZ), avec ses aspects éthiques très contestables, représente un symptôme des difficultés de l’humanitaire au Darfour :

«Des Tchadiens nous ont proposé des bonbons» – Libération

Les enfants «recrutés» par l’Arche ont été recueillis à l’orphelinat.

Tenons le cap, et surtout la tête haute!

Il faut qu'on se le dise: Bien, une connerie a eu lieu chez nous. Des "humanitaires" s'en sont pris à nos enfants. Tout a été dit et on attend donc la suite judiciaire de toute cette affaire. En tant que Tchadiens, nous sommes en droit de nous dire aussi ceci: