Les archives pour le mois de février, 2008

Le Tchad : quel drôle de pays ?

Une fois encore, les Tchadiens ont subit de plein fouet les affres de la guerre fratricide, par la faute de notre très contesté Président DEBY et également par la faute de ces hordes de rebelles venant du Soudan voisin qui, par ailleurs ne sont pas meilleurs que ce dernier.

To President Nicolas Sarkozy:

Shame on French leaders for saying today that they are defending the legitimate government of Chad.

Tchad, événements douloureux, responsabilité à partager.

En tant que citoyen tchadien, il m’est permis de donner mon point de vue par rapport aux événements douloureux et coûteux en vies humaines que notre chère patrie vient de les traverser. Événements selon moi qui ne doivent pas passer inaperçus chez tout tchadien qui aspire un minimum de patriotisme. Je pense qu’aucune compétence n’est exigée pour réagir...

La France doit s’abstenir ! De soutenir Deby, C’est dans son intérêt.

Les Tchadiens savent maintenant qui est mercenaire et qui ne l’est pas dans ce pays ou des miliciens divisionnistes soudanais et d’autres fournisseurs de soit disant des aides technique sous couvert d’un accord de défense vieux de trente deux ans dont son interprétation et son application varient selon l’intérêt de la France et...

Crise au Tchad: Ce que j’ai vu à Ndjaména – Le Messager

Le calme est manifestement de retour dans la capitale tchadienne. Mais un air de psychose y plane.

Tchad: quelle implication des militaires français dans les combats ? – Libération

Le journal La Croix affirme ce matin que, samedi dernier, « des élements du Commandement des opérations spéciales (Cos) français » se sont « impliqués dans les combats de N'Djaména » et que, la veille, « des officiers français ont coordonné l'attaque menée par l'armée tchadienne contre la colonne rebelle à Massaguet ». « La France a permis à Idriss Déby de sauver...

Tchad: les rebelles toujours stationnés dans le centre du pays, arrestations d’opposants – Afp

Malgré un certain retour à la normale à N'Djamena, les rebelles qui ont attaqué le pouvoir le week-end dernier sont toujours stationnés dans le centre du Tchad où des voix s'élevaient contre des arrestations d'opposants et des exécutions extrajudiciaires présumées.

La France dément toute participation dans les combats – Rfi

Aucun soldat français des forces spéciales n'a participé aux combats au Tchad.

Les demandes de grâce vont être remises à Deby – Le Nouvel Observateur

Les avocats des six Français condamnés avaient envoyé hier leur demande de grâce à l'Elysée, afin qu'elle soit transmise aux autorités tchadiennes.

Tchad: Déby sauvé par Paris? – JDD

La Croix assure que des troupes spéciales françaises ont pris part aux affrontements opposant l'armée tchadienne aux rebelles. Une information catégoriquement démentie par Paris.