Les archives pour le mois de juin, 2008

Tchad : des mercenaires français au secours de Deby – Bakchich

Bernard Kouchner l’a dit, la France n’interviendra plus au Tchad pour protéger le président Déby. Heureusement, il reste à l’éthylo-dictateur tchadien le recours aux mercenaires… français.

Tchad: Idriss Déby aux abois, suite… – L’Express

Les rebelles ont continué ce lundi leur guerre de mouvement en prenant Biltine, à 100 km d'Abéché, dans l'Est tchadien. N'Djamena accuse le Soudan de pousser ces factions à la guerre pour précipiter la chute du président Déby.

Tchad: les rebelles poursuivent leur guerre de mouvement, combats dans l’Est – Afp

Les rebelles ont continué lundi leur guerre de mouvement en prenant Biltine, à 100 km d'Abéché, la capitale de l'Est tchadien, refusant toutefois des affrontements réels avec l'armée et sans inquiéter outre mesure les autorités de N'Djamena.

Tchad: les rebelles garants des ONG – Le Figaro

Les rebelles du Tchad, qui ont lancé une offensive mercredi dans l'est, se sont voulus rassurants aujourd'hui à l'égard des organisations humanitaires travaillant au Tchad, affirmant se porter "garants" de leur sécurité.

Tchad/Soudan : Il ne reste plus que la déclaration de guerre – Le Faso

Finalement pour Déby, le répit aura été de courte durée. En effet, après les violents affrontements de février 2008 à N’Djamena entre son armée et la rébellion, qui ont failli emporter son régime, le revoilà au creux de la vague. Depuis le mercredi 11 juin dernier, son régime est de nouveau dans l’œil du cyclone. En dépit des multiples...

Les rebelles tchadiens à l’assaut de N’Djamena – JDD

Les rebelles tchadiens, lancés dans une nouvelle offensive vers N'Djamena, ont annoncé lundi la prise de Biltine, 700km à l'est de la capitale. L'information n'a pas été confirmée par une source indépendante et les pouvoirs publics n'ont pas réagi.

Tchad: les rebelles affirment avoir pris Biltine au nord d’Abéché (est) – Afp

Les rebelles du Tchad, qui ont lancé une offensive mercredi dans l'est, ont pris lundi à la mi-journée la ville de Biltine à une centaine de kilomètres au nord d'Abéché, la plus importante de la région (700 km à l'est de N'Djamena), a annoncé la rébellion à l'AFP.

La garnison d’Am Timan investie par les rebelles tchadiens lundi matin – Apa

La garnison de Am Timan, chef-lieu de la région du Salamat, située à environ 400 km à vol d’oiseau et 600 km par la route de N’Djamena, a été investie lundi matin par les rebelles hostiles au régime tchadien, a appris APA des sources concordantes.

Les Brèves de N’djaména : Deby en très grande difficulté

Deby avait misé toute sa stratégie sur deux éléments : les hélicos et les deux colonnes, l’une basée à Goz-Beïda et l’autre mobile sous le commandement de Tahir Erda. Dès le premier jour deux hélicos furent mis hors d’état de nuire. Selon les témoins, Deby a littéralement paniqué. Il obligé de dépêcher à Abéché les deux autres qu’il gardait jalousement...

Les rebelles tchadiens visent N’Djamena – Le Figaro

Les rebelles tchadiens affirment poursuivre leur marche vers la capitale pour renverser le président Idriss Deby Itno. Ils se trouvaient dimanche soir à environ 700 kilomètres de N’Djamena. La France, de son côté, a déclaré qu’elle n’interviendrait pas pour porter secours au président assiégé.