Les archives pour le mois de septembre, 2008

L’affaire Mallah Mourtcha

L' hebdomadaire N'djamena Bi-hebdo a- t-il manqué de prudence sur le limogeage de l'ex- ministre des finances Mr Mallah Mourtcha ?les informations recueillies auprés des collaborateurs et autres fonctionnaires du ministeres des finances ont montré que le limogage de Mr Mallah par un decret presidentiel ,ne revetait pas le caratcére d'incompetence ou du detrournement des fonds publics..

Tchad/République centrafricaine : Conseil de sécurité – Le chef de la MINURCAT – Relief

souhaite une transition fluide de l'EUFOR vers une possible force militaire de l'ONU

Le Représentant spécial du Secrétaire général, M. Victor Da Silva Angelo, a présenté, ce matin, devant le Conseil de sécurité, le dernier rapport sur la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT), dans lequel le Secrétaire général propose d'envisager la création d'une force...

On ne peut pas maintenir la paix au Tchad – IPS

La force de maintien de la paix de l'Union européenne (UE) au Tchad est mal adaptée pour lutter contre le banditisme et à la criminalité qui tourmentent les réfugiés du pays, a déclaré le groupe de lutte contre la pauvreté, Oxfam.

Tchad: ensemble, rendons un vibrant hommage au feu Ibn Oumar Saleh !

Le silence complice des pays occidentaux suite à l’assassinat gratuit et ignoble par Idriss Deby de ce grand commis de l’Etat qu’était, le Docteur Ibn Oumar Mahamat Saleh, nous interpelle à juste titre sur le rôle de la France dans cette triste affaire et pour son soutien indéfectible au régime délinquant du despote Tchadien.

Paris marchande l’inculpation d’Omar Al-Bachir – Le Monde

Soulevant l'indignation des organisations de défense des droits de l'homme, la France, appuyée par le Royaume-Uni, envisage de faire suspendre les poursuites de la Cour pénale internationale (CPI) contre le président soudanais Omar Al-Bachir, accusé de "génocide" au Darfour (ouest du Soudan).

Khartoum lance une vaste offensive militaire au Darfour – Le Monde

Au fil des attaques menées, début septembre, dans l'ouest du Soudan, l'évidence s'impose : les forces gouvernementales soudanaises ont lancé une offensive au Darfour, la première de cette ampleur depuis deux ans. Dans une vaste zone en croissant contournant le massif du Djebel Mara sur plusieurs axes, des combats opposent différents mouvements rebelles du Darfour aux forces loyalistes, mélange de...

Tchad / Centrafrique / UE: La succession annoncée de l’Eufor – Rfi

L'Eufor, la force européenne chargée de protéger les réfugiés et déplacés à l'est du Tchad et au nord de la Centrafrique, le long de la frontière avec le Darfour, a effectué la moitié de son mandat. Il expire en mars prochain et déjà, on réfléchit à ce qui pourrait lui succéder.

Tchad et République centrafricaine : Ban recommande la création d’une force militaire de l’ONU – Relief

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon recommande dans un rapport rendu public mercredi que le Conseil de sécurité crée une force militaire des Nations Unies d'un maximum de 6.000 hommes pour remplacer l'Opération militaire de l'Union européenne en République du Tchad et en République centrafricaine (EUFOR).

Les Brèves de N’djaména : C’est la peste, il faut l’éviter

C’est le mot d’ordre des cadres civiles et militaires des régions visitées par Deby. En effet ces cadres redoutent comme la peste tout contact avec le Roi Deby. Normalement, quand un chef d’Etat fait un déplacement à l’intérieur du pays, c’est l’occasion des grandes réjouissances, récompenses, reconnaissance, etc. Or avec Deby c’est tout le contraire : ses déplacements servent d’occasion...

FROLINAT: Occupation militaire injuste en Afrique centrale par les armées françaises au Tchad.

L’assurance de leur omniprésence sur place par des bases militaires avec véhemence voire une armée d’occupation sans ambages, des fortifications d’opérations, réellement ancrées, contre les intérêts supérieurs du droit du peuple tchadien, en tant que République parmi les nations composantes de l’Union Africaine(U.A), pour son développement national économique, productif, contrariant la liberté du Droit International ...