Les archives pour l´année 2009

Tchad-Education: Les enseignants tchadiens dénoncent l’immobilisme du gouvernement face à la cherté de la vie – Apa

Le Syndicat des enseignants du Tchad (SET), le plus important du pays, a dénoncé, lundi à N’Djamena, l’incapacité des différentes institutions du pays, dont le gouvernement du Premier ministre Youssouf Saleh Abbas, à prendre les mesures susceptibles d’enrayer la crise sociale née de la cherté de la vie et à «faire respecter l’autorité de l’Etat».

Les Brèves de N’djaména : Abderahim Bahar Itno piétine ses officiers

Abderahim Bahar Itno est en tournée dans l’Est du pays, visite les différentes garnisons, repartit le matériel, les tenues et minutions et encourage les soldats. Quand à N’djamena, Deby passe et repasse à la télé sans interruption le film du défilé du 1er décembre, Abderahim, lui énumère devant les soldats visiblement ébahis, les nombres des avions, des chars,...

Les déçus de l’UFR

Dans le paysage politique tchadien y compris dans la diaspora l’opposition au président Idriss Deby est très multiforme, mais grosso modo, il y a les vrais et les pseudos, les opportunistes. Sur les rares sites qui existaient dans le temps, des individus se sont particulièrement distingués, vilipendant le régime, la personne de ID, son clan etc. Ces individus s’auto...

UFR : Communiqué de presse à propos des contacts de Fidel Moungar

En date du 4 février 2009 l’ancien premier Ministre Fidel Moungar a pris contact avec les dirigeants de l’UFR pour leur faire part de son initiative de paix pour une réconciliation nationale et pour mettre fin au conflit actuel.

Le gouvernement défaillant de Youssouf Saleh Abbas a trahi la CPDC

Après avoir échappé au filet des Forces de résistances de l’Est en février 2008, le sanguinaire Idriss Déby Itno, sur proposition de Nicolas Sarkozy, a mis en place un simulacre gouvernement de large ouverture, dont 4 membres déserteurs de la CPDC avaient pris part. Il s’agit notamment du gouvernement dirigé aujourd’hui par Youssouf Saleh Abbas.

Les Brèves de N’djaména : Les Victimes collatérales

Idriss n’arrive plus à digérer l’union de l’opposition et n’arrive pas non plus à cacher son extrême irritation. A la réunion de l’UA, il a essayé de vendre cela comme preuve tangible de l’agression soudanaise contre le Tchad. Mais comme on le savait, il avait prêché et pêché dans le désert. Avant l’UA, Idriss avait réglé ses comptes...

De Toumaï à Sapiens, les origines de notre espèce à la Cité des Sciences – L’Express

Du plus vieil hominidé jamais découvert dans le désert du Tchad à l'homme moderne, la quête de nos origines est au centre de l'exposition "De Toumaï à Sapiens, la ruée vers l'homme" qui se tient du 12 février au 17 juin à la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris.

Acheikh Ibn-Oumar : « Si, par extraordinaire, le régime me tendait la main, je pense que je n’opposerais pas un non catégorique, mais je poserais des conditions ».

Acheikh Ibn-Oumar : « Si, par extraordinaire, le régime me tendait la main, je pense que je n’opposerais pas un non catégorique, mais je poserais des conditions ».

Acheikh et Timane Acheikh Ibn-Oumar à cœur ouvert
Entretien avec Acheikh Ibn-Oumar
Ancien ministre des affaires étrangères
Ancien Secrétaire général du CDR

Lyadish Ahmed (L.A) Monsieur Acheikh Ibn-Oumar, il y a un peu plus de 2 ans que vous ne vous êtes plus exprimé. Pourquoi ce silence ?

Un médicament frelaté tue au moins 84 enfants au Nigeria -Le monde

Un médicament frelaté tue au moins 84 enfants au Nigeria -Le monde

sirop my PikinQuatre-vingt-quatre enfants sont morts au Nigeria au cours des trois derniers mois après avoir absorbé un médicament dentaire, a indiqué vendredi 6 février le ministère de la santé nigérian. Les victimes sont des enfants âgés de 2 mois à 7 ans.

"IL EST À REDOUTER QUE D'AUTRES ENFANTS...

Tchad, Lançons le Débat.

Depuis nos deux derniers articles (L’UFR face aux indignes aboiements et des tirs dialectiques et UFR: Que des pamphlétaires infatigables donnent la chance de succès à l'Union des Forces de la Résistance ) publiés sur différents sites tchadiens, beaucoup de tchadiens, frères, amis et adversaires politiques ont envahi les espaces pour apporter soutiens, critiques, conseils, insultes et questions....