Les archives pour le mois de mai, 2010

Tchad: 2 millions de personnes toujours en "insécurité alimentaire" – Afp

Environ deux millions de personnes, soit 18% de la population, restent en situation "d'insécurité alimentaire élevée à très élevée" au Tchad en raison de la sécheresse notamment, selon un communiqué mardi du Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU (Ocha).

Lettre Ouverte à la Jeunesse Tchadienne

Aujourd'hui 50 ans après notre indépendance et 52 ans après la naissance du Tchad comme Etat-Nation, notre pays n’a pas pu se dégager des blessures postindépendance causées par l'ignorance, l'ethnocentrisme, l'analphabétisme avec tous les malheurs qu'ils ont entraînés derrière tel que: rebellions, guerres fratricides, haines, racisme, favoritisme, corruption et j'en passe.

Tchad : "des pratiques diplomatiques qui ôtent à la profession du diplomate

toute sa noblesse et de la nécessité de mettre de l’ordre dans les ambassades tchadiennes"

Je constate avec regret à travers des écrits crédibles des tchadiens de la diaspora comme ceux de l’intérieur du pays, que la sphère de la responsabilité diplomatique et celle de la gestion rationnelle des ambassades tchadiennes sont désertées pour laisser libre cours à des considérations...

Tchad: la rébellion conteste le bilan de 105 morts annoncé par les autorités – Afp

La rébellion tchadienne du FPRN conteste le bilan des autorités qui ont fait état de 105 morts parmi les insurgés lors de récents combats dans l'est du Tchad, mais reconnaît 33 victimes dans ses rangs, a affirmé samedi à l'AFP son chef Adoum Yacoub.

Le président Deby de retour au Tchad après un bilan médical en France – Afp

Le président tchadien Idriss Deby Itno est rentré dans son pays après un séjour privé de sept jours en France où il a effectué "un bilan médical", a appris l'AFP samedi de source officielle.

MPRD: Communiqué de presse N° 003/MPRD/2010

Alors que ses affidés s’ingénient à berner l’opinion sur sa volonté de se réconcilier avec les rébellions armées, Déby a donné l’ordre d’attaquer les positions des valeureuses forces du FPRN. Et cela s’est soldé par d’énormes pertes en vie humaines et matérielles du côté de la soldatesque gouvernementale.