Les archives pour le mois de février, 2012

Page 4 sur 41234

Les Brèves de N’djaména : Université de N’Djaména – Le Fait du prince.

Idriss Deby, quand il veut impressionner son interlocuteur, ou quand il est dans les vapeurs des délices des spiritueux, déclare souvent, je cite : «la loi c’est moi» fin de citation. Et comme ayant fait le vide autour de lui et s’étant entouré des serviles béni oui-oui, il n’y a plus personne pour lui dire non, Monsieur le...

Un officiel de l’ONU s’affiche avec le président soudanais El-Bashir au mariage d’Idriss Déby – Rfi

Dans une lettre adressée à Ban Ki-moon, Human Rights Watch s’indigne de la présence du représentant spécial de l’ONU pour le Darfour, Ibrahim Gambari, au mariage du président tchadien Idriss Déby au cours duquel l’officiel onusien s’est affiché avec le président soudanais Omar El-Bashir, inculpé par la Cour pénale internationale (CPI). Ibrahim Gambari salue Moussa

Tchad: N’Djamena doit enquêter sur la "disparition forcée" d’Ibni Oumar Saleh – Afp

Deux organisations de défense des droits de l'Homme réclament, quatre ans après la "dispartion forcée" de l'opposant tchadien Ibni Oumar Mahamat Saleh, que N'Djamena mène une véritable enquête et révèle enfin ce qu'il est advenu de l'opposant.

Affaire Ibni Oumar Mahamat Saleh: le député Gaëtan Gorce dénonce la tactique «d’enfumage» des autorités tchadiennes – Rfi

Il y a quatre ans, jour pour jour, le porte-parole de l'opposition tchadienne, Ibni Oumar Mahamat Saleh, était enlevé à son domicile de N'djamena par des militaires tchadiens. Depuis ce jour, on est sans nouvelles de lui. Au Tchad comme en France, de nombreuses voix s'élèvent pour que justice soit rendue. Le sénateur socialiste de la Nièvre et maire...

L’assassinat d’Addoma Ali et du Sheikh Ibni Oumar refait surface au Soudan et devient un problème d’Etat – 2ème partie

L’assassinat d’Addoma Ali et du Sheikh Ibni Oumar refait surface au Soudan et devient un problème d’Etat – 2ème partie

Assassinat

Quel danger représentaient les défunts Sheikh Ibn Omar et Addoma Ali pour les pouvoirs soudanais et tchadien?

En réalité pas grand-chose, l’action consistait tout simplement à prévenir que guérir pour le Soudan et surtout l’exécuteur de bas besognes, Idris Deby, est totalement disponible dès lors qu’on lui permettait de s’accaparer les...

Gronde et grogne dans l’armée soudanaise – SudanTribune, 30 Janvier 2012.

Plus de 700 officiers ont déposé un mémorandum au Président Ouamr Al-bechir et au Ministre de la Défense, le Général Abderrahim Hussein les mettant en garde contre tout déclenchement des hostilités contre la République du Sud-Soudan à l’heure actuelle.

Page 4 sur 41234