Les archives pour le mois de mars, 2013

Page 1 sur 3123

La décadence de l’Etat sous Deby

Ce qui s’est passé devant le commissariat du 2ème arrondissement le 1er février 2013 et le renvoi unilatéral de la police ne me sont pas passés inaperçus et ils illustrent à merveille, s’il en est besoin, la décadence de l’autorité de l’Etat et partant du pouvoir régalien de Deby lui-même. En effet, le 1er février

Tchad : des performances en dents de scie – JA

Le pays affiche la meilleure croissance de la région en 2012. Le problème est qu’elle reste totalement dépendante des revenus pétroliers, des aléas météorologiques et du climat des affaires. Si l’on se contentait de regarder le taux de croissance de son PIB pour 2012, qui caracole à 7,3 % selon les estimations du Fonds monétaire

Tchad : climat social sous haute tension – JA

Après une année perturbée par les grèves et manifestations, les leaders syndicaux comptent sur le nouveau gouvernement pour relancer le dialogue.Entre le gouvernement tchadien et les syndicats, le bras de fer continue. Après avoir décidé d’observer une trêve entre le 19 décembre 2012 et le 31 mars 2013, les fonctionnaires menacent de reprendre la grève

Tchad : Gali Ngothé Gatta, un élu plus populaire que jamais – Jeuneafrique

Tchad : Gali Ngothé Gatta, un élu plus populaire que jamais – Jeuneafrique

Libéré en avril 2012, le député d’opposition Gali Ngothé Gatta a retrouvé son siège à l’Assemblée. Ses priorités restent la séparation des pouvoirs et l’amélioration du niveau de vie. Il s’était donné du temps. De longs mois, avant de revenir publiquement sur ses ennuis judiciaires. Gali Ngothé Gatta, 63 ans, député de l’Union des forces

RCA: la Séléka à Bangui…Bozizé prend la fuite – voix de l’amerique

Le président Bozizé n’était pas au palais quand les rebelles sont entrés dimanche dans la capitale et il reste introuvable pour le moment. Les rebelles centrafricains ont pris Bangui, ce dimanche, forçant le président François Bozizé à fuir la capitale de la RCA. Des témoins ont signalé des combats violents tôt ce matin à Bangui,

Pour les banques tchadiennes, le plus dur est passé – JA

Les banques se remettent des retombées de la révolution libyenne. Notamment grâce à l’État, qui occupe une (trop) grande place dans le secteur, à la fois comme actionnaire et comme client. Après une année 2011 difficile, l’année 2012 a été qualifiée de « neutre » par l’un des principaux banquiers de la place. Sur les

Deby se bunkarise

De quoi ou de qui a peur le despote de N’Djamena. Les abords de la présidence sont systématiquement nettoyés, seule la Cathédrale de N’Djamena résiste, mais pas pour longtemps selon l’entourage de Deby. Selon plusieurs confidences, Deby est en train de construire un bunker souterrain dont un des issus traverse les fleuves Chari et Logone

Tchad: une importante rébellion dit reprendre les armes contre le président Deby – Afp

Un important mouvement rebelle tchadien, l’Union des forces de la résistance (UFR), qui avait déposé les armes après les accords de paix entre le Tchad et le Soudan de 2009, a affirmé jeudi à l’AFP « reprendre la lutte armée » contre le président Idriss Deby Itno. « Nous avons décidé de reprendre la lutte.

SAS, Deby et Boko Haram.

Senator Ali Shérif (SAS pour les intimes) était l’ancien Gouverneur de l’État de Bornou. Il passait régulièrement ses week end à N’Djaména (en villégiature, surtout à la recherche de la bonne chaire féminine). Dans la capitale tchadienne, il a beaucoup d’amis et d’obligés (Mahamat Ahmat Hadjara, Djibert Younous, et consorts). Petit à petit, il a

Les Brèves de N’Djaména – Deby cherche à sortir sa tête des eaux boueuses maliennes.

La gestion d’un Etat ne s’improvise pas. Deby qui connaît la notion de la gestion que le battement de ses pulsions fantasmagoriques vient d’apprendre à ses dépens et de se rendre compte à retardement que ses flagorneries envers la France socialiste l’ont précipité dans un abîme sans issue. Malgré ses sorties insidieuses par-ci et par-là,

Page 1 sur 3123