Les archives pour le mois de avril, 2014

Page 2 sur 612345Dernière page »

Chemin de fer Cameroun – Tchad : un tracé et des questions ! – Agoravox

Si la perspective d’un chemin de fer entre le Cameroun et le Tchad est à saluer, elle soulève cependant des interrogations sur son coût et son tracé. Les travaux du chemin de fer entre le Cameroun et le Tchad seront bientôt lancés, rapporte la presse. Ce projet, qui remonte à l’ère Tombalbaye et a bercé

Plus griotte et plus menteuse qu’elle, tu meurs !

Pendant la semaine papale, Dr Hawa Outmane Djame, Déléguée du gouvernement auprès de la Commune de N’Djamena, a été l’invitée de la Télé Tchad. Dr Hawa n’a rien à voir à une Sittiri ou à une Ittire, à l’échelon du Tchad, c’est un grand cadre et on peut oser dire que c’est une intellectuelle : Bac

Centrafrique: craintes d’une propagation de la crise au Tchad – Rfi

Des accrochages ont eu lieu lundi à Bouca, à 300 km au nord de Bangui, entre soldats de la Misca et ex-rebelles de la Seleka, provoquant un mouvement de fuite des populations. Dans le nord-est du pays, les populations du sud du Tchad craignent une propagation de la crise et se plaignent de la montée

Deby en catimini dans l’est du pays.

A la suite de l’accrochage entre une colonne de l’opposition armée et les forces de N’Djamena, Deby a fait un déplacement en catimini à Gozbeida où pendant une semaine il a interrogé personnellement les prisonniers faits lors de cette accrochage. Les media publics et privés ont fait un block out complet sur ce déplacement.

Deby finance les djandjawids

Selon des informations concordantes, Deby aurait financé avec 200 toyota, les milices djandjawids qui avaient attaqué et brulé la ville de Mellite. il aurait même promis de les prendre en charge pendant 6 mois jusqu’à ce qu’elles nettoient les forces du MJE dans le Kordofan.

Réaction cinglante du Cheikh Mahamat Djarma Aboulanwar par rapport de l’interview du Député tchadien Saleh Kebzabo

Cheikh Mahamat Djarma Aboulanwar est un vétéran de la vie politique tchadienne : 3ème Maire de la ville de Fort Lamy, c’est à lui qu’on doit le nom de « N’Djamena » qui remplaça définitivement celui de « Fort Lamy. » Membre de l’opposition armée, vivant en exile, voici sa réaction par rapport àl’interviewdu député Saleh Kebzabo lors de son

Remaniement Ministeriel: Daggache dégage!

L’insécurité à N’Djamena et dans le reste du Tchad est organisée et entretenue par des cercles très proches de Deby. Certains éléments de ces cercles sont encore en fonction active, d’autres, éloignés de la proximité immédiate, continuent à gérer des gangs qu’ils avaient créés. L’éloignement, lors du dernier remaniement du Gal Okki Daggache (qui sera

Lapsus ou provocation

« Le gal Mahamat Deli-Aou est sur la princesse la nuit et sur les princes le jour » (allusion au fait que le Gal est marié à une fille de la famille Haggar) a résumé en imageant un sage de la ville d’Iriba les relations complexes entre la population et le Gouverneur. Les relations entre le Député

L’ex Sultan, Bokhit Aberrahmane Haggar

Comme préalablement annoncé, l’ex Sultan de Kobé, Bokhit Abderrahmane Haggar est jeté dans une cellule à Biltine en attendant d’être déporté à Koro Toro. Aucune voix n’a osé demander à Deby pourquoi un tel acharnement sur quelqu’un qu’il a dépouillé de son titre à cause des problèmes de la politique politicienne. D’autre part, tous les

Deby n’a pas quitté la RCA

L’intervention de Deby a-t-il été salutaire pour avoir évité un pogrome ou au contraire une opération qui a déstabilisé et déstructuré la vie des milliers des centrafricains ? L’histoire en dira d’avantage.  En attendant Deby est en train de réorganiser l’ex SELEKA et un massif recrutement au sein des jeunes des refugiés centrafricains est en cours.

Page 2 sur 612345Dernière page »