Les archives pour le mois de mai, 2014

Page 3 sur 712345Dernière page »

Tchad: les avocats lancent une grève illimitée – Rfi

Au Tchad, les avocats entrent en grève illimitée à partir de ce lundi 19 mai. Ils protestent contre des poursuites engagées contre certains de leurs confrères et un huissier, accusés par le parquet d’escroquerie dans le cadre d’un conflit social. Les huissiers de justice menacent aussi de suivre le mouvement, paralysant l’appareil judiciaire. Après avoir

Boko Haram, le monstre utile – Mondafrique

Les preneurs d’otage de « Boko Haram » et leur chef, Aboubakar Shekau, sont présentés sur les plateaux français de télévision comme une bande de « fous furieux » et de « drogués ». Hélas, ce mouvement terroriste est plus sophistiqué que cette présentation ne le laisse penser. Alain Chouet, ancien chef du « service de renseignement de sécurité » à la DGSE

Communiqué de presse N°0010 Kwazulu natal le 16/05/2014

Nous paysans de Centrafrique sous la bannière du mouvement KITE constatons et condamnons : Le chaos qui règne en RCA L’incapacité des responsables de la transition à affirmer l’autorité de l’Etat, rétablir l’ordre la paix ne  serait-ce qu’à Bangui dans la capitale, et préserver l’unité nationale. La partition consommée de plus de 50% du territoire centrafricain,

Tchad, le soldat Deby se rebelle contre la France – Mondafrique

Après avoir été pendant des années considéré comme le bras armé de la France en Afrique centrale, le président tchadien, Idriss Déby, s’est senti pousser des ailes avec la disparition d’Omar Bongo et de Mouammar Kadhafi. Couronné par Paris lors de l’intervention Serval au Mali, Idriss Deby n’a pas apprécié la gifle centrafricaine. Depuis, le

dette intérieure

Sous prétexte de vouloir éponger la dette intérieure, une somme de 114 milliards de CFA aurait disparu entre le TPG, le beau national, la BCC et un proche de Deby.

Deby instruit la SELEKA

Pendant longtemps, la connivence flagrante et manifeste entre le Boko Haram et Deby d’une part et la SELEKA et Deby d’autre part, avait fait les choux gras de la presse online d’opposition, dont certains ont pris pour des fantasmes des individus en mal d’infos. La réalité et la vérité ont fini par éclater au grand

Les aveux de Deby

Au cours d’une intervention publique dans le cadre de son périple au sud du pays, Deby a déclaré tout de go, devant la presse nationale et internationale, qu’il a fait acheminer sur le bagne de Korotoro, tous les éléments de l’ex SELEKA et certains éléments anti Balaka faits prisonniers par les Tchadiens.C’est un mépris manifeste

243 combattants, dont Ahmat Bahar

243 combattants, dont Ahmat Bahar ( le frère du fameux Gal Mahamat Bahar) de l’ancienne SELEKA, qui étaient dans les différentes prisons au nord du Tchad, ont été rassemblés la semaine dernière à Gassi (faubourg de N’Djaména) et conduits vers Am-Timan au bord des véhicules Toyota bien équipés. Selon des sources concordantes, ces combattants seraient 

Centrafrique : la Séléka installe des directeurs de police et de gendarmerie à Bambari en présence de la Sangaris et de la MISCA

Bangui le 16 mai Johnny Yannick Nalimo / La Séléka amorce l’organisation administrative de la République du Nord Oubangui en procédant ce jour à l’installation des directeurs de police et de la gendarmerie dans la Ville de Bambari (Centre-est), une activité qu’elle entend poursuivre dans huit préfectures du pays.  C’est une information qui émane d’une

16 Mai

16 Mai 2004 – 16 Mai 2014, Anniversaire du jour où les beri ont osé dire à Deby:l’injustice, ça suffit!

Page 3 sur 712345Dernière page »