Les archives pour le mois de avril, 2015

Page 1 sur 512345

Le « Dia » pour les morts de Kyabé

Le gouvernement par l’intermédiaire du Président de l’Assemblée nationale, a payé le « Dia » pour les morts de Kyabé: 5 millions de CFA par individu tué, 5 cents mille par personne blessée et 2 bœufs noirs exigés par le Chef de terre de Kyabé, le tout payé par M.Haroun Kabadi. En outre tous les policiers et

Les tueries de Kyabé

Selon des témoins oculaires, c’était le Commandant de la gendarmerie en personne qui a tiré sur les manifestants et comme d’habitude, jusqu’à ce jour, il n’a été aucunement inquiété.

PUBLICITÉ/MARKETING : UN PROJET DE LOI BLOQUÉ

PUBLICITÉ/MARKETING : UN PROJET DE LOI BLOQUÉ

Un projet de loi initié par le Haut conseil de la communication traine depuis plus de huit mois dans les tiroirs du ministre de la Communication, Hassan Sylla Bakary. Ce plan de texte législatif souhaite organiser dans un cadre légal les métiers de la communication, abandonnés aujourd’hui à des francs-tireurs. Que contient ce « pavé » administratif

Communiqué du Gouvernement

Voir ci dessous, le fameux communiqué du gouvernement qui justifie et permet aux forces de répression de tirer à balles réelles s’ils font face à des manifestants qui ont entre leurs mains des gros cailloux ou des bâtons. Communiqué du Gouvernement (27 avril 2015) « Le gouvernement de la république du Tchad porte à la connaissance

« Les balles réelles contre les manifestants, c’est normal, faces aux réelles menaces »

C’est le comble de l’irresponsabilité et de l’ignominie : un gouvernement qui justifie l’usage des balles réelles contre des manifestants aux mains nues !! « Face aux réelles menaces … » dit-il ! Donc, il n’y a eu aucune bavure partout où il y a eu des massacres, c’est sur ordre express. On comprend alors aisément pourquoi il n’y a

Niger: Boko Haram inflige de lourdes pertes à l’armée sur le lac Tchad – Rfi

Au Niger, une attaque du groupe islamiste Boko Haram samedi 25 avril aurait coûté la vie à une cinquantaine de soldats nigériens basée sur l’île de Karamga, sur le lac Tchad. Le ministère nigériens de la Défense ne confirme pas ce bilan et indique dans un communiqué « des opérations en cours » pour chasser Boko Haram

Le bilan s’alourdit à Kyabé

Kyabé est toujours sous la barbarie des forces de répression gouvernementales; le dernier bilan serait de 7 morts et de 17 blessés dont 6 gravement. Contrairement à ce qui a été annoncé précédemment, c’est le 27 que le député de la région arriverait sur place.

Deby veut mettre les tchadiens dans un enclos –

Un phénomène extrêmement grave est entrain de se mettre en place sous nos yeux dans l’indifférence générale : sous le prétexte de lutte contre la secte Boko Haram, le régime d’IDI est entrain de mettre en place un système de fichage, d’étiquetage et de délation de la population. Le délégué du gouvernement pour la commune de

SENEGAL: Envoi de 2000 soldats : Le Cemga en Arabie Saoudite pour l’engagement de l’armée dans « l’opération tempête décisive »

SENEGAL: Envoi de 2000 soldats : Le Cemga en Arabie Saoudite pour l’engagement de l’armée dans « l’opération tempête décisive »

Envoi de 2000 soldats : Le Cemga en Arabie Saoudite pour l’engagement de l’armée dans « l’opération tempête décisive » Jeudi dernier, le journal “Le Témoin” annonçait que le Sénégal envisage d’envoyer environ 2000 soldats sénégalais en Arabie Saoudite dans le cadre de “l’opération tempête décisive” en cours au Yémen. Le chef de l’Etat, Macky Sall, interrogé

Le pouvoir, rien que le pouvoir, tout pour le pouvoir

Au moment où l’Afrique s’apprête à organiser plusieurs élections présidentielles entre 2015 et 2017, étrennée par la présidentielle nigérienne, il convient de s’interroger sur une question : Pourquoi s’accrochent-ils-tous au pouvoir ? « Le pouvoir, rien que le pouvoir, tout pour le pouvoir !  » Telle est la formule, pour peu qu’elle en soit une, phare des dictateurs. Affaiblis, boitant

Page 1 sur 512345