Les archives pour le mois de juin, 2015

Tchad : Arrestation et détention arbitraire de M. Djeralar Miankeol, responsable de l’association Ngaoubourandi – fidh

L’Observatoire a été informé de sources fiables de l’arrestation et de la détention arbitraire de M. Djeralar Miankeol, responsable de l’association Ngaoubourandi, dénonçant l’expropriation de leurs terres des agriculteurs au Tchad, et membre de la Ligue tchadienne des droits de l’Homme (LTDH), organisation membre de la FIDH et de l’OMCT. APPEL URGENT – L’OBSERVATOIRE TCD

Le Tchad interdit la burqa après un double attentat-suicide – Le Monde

Dans sa lutte contre Boko Haram, Idriss Déby, le président tchadien, ne recule devant rien. Il a ainsi demandé à son gouvernement, mercredi 17 juin, à la veille du début du ramadan, d’interdire le port de la burqa, ce voile intégral cachant le visage, pour des raisons de sécurité. Une décision qui survient après le

Roland Marchal: au Tchad, la gouvernance doit «changer» – Rfi

Ndjamena est en état d’alerte depuis deux jours suite au double attentat qui fait 24 morts dans un commissariat et une école de police. D’après les autorités, quatre terroristes sont également morts lors des opérations. Le Tchad accuse Boko Haram et doit désormais veiller à éviter une déstabilisation de l’intérieur. Comment y parvenir ? Quelle réponse apporter

Les Brèves de N’Djamena: Interrogations, interrogations et interrogations…

Trois jours après les évènements dramatiques que le pays a connus il serait certes malsain de faire place aux interrogations, aux spéculations et autres constats, tant le sang des compatriotes injustement assassinés par des obscurantistes aveuglés et les larmes des parents meurtris par le chagrin ne se sont pas encore asséchés. Cependant il y a

HISSENE HABRE : Le malade imaginaire ? – lepays

Ce n’est pas sain de trouver matière à ironie, lorsqu’un être humain dit avoir des soucis de santé. A défaut de pouvoir lui exprimer sa solidarité, on choisit de se taire, au risque de heurter la conscience humaine. Mais il est des moments où les circonstances laissent planer le doute sur la sincérité de certains

Boko Haram – Deby : Responsabilité partagée ou plus debyenne ?

Quand on joue avec le feu, on finira immanquablement par se bruler les doigts ! Ce qui était arrivé à N’Djamena est le résultat d’une politique cupide, aux relents mercenaires. IDI a été pour longtemps le parrain déclaré de la secte Boko Haram, et pour cela ou pour toutes autres raisons, N’Djamena en particulier et

Tchad. Attentats suicides : l’ombre de Boko Haram, ces “motoristes de l’apocalypse” – courrierinternational

Le 15 juin, la capitale tchadienne a été visée par un double attentat suicide qui a fait au moins 27 morts et une centaine de blessés. Bien qu’aucune revendication n’ait été formulée, tous les regards se tournent vers Boko Haram. C’est la première fois que la capitale tchadienne est frappée par un attentat de cette

Sénégal : Hissène Habré prend-il son procès trop à coeur ? – TV5

Hissène Habré, ancien président tchadien, aurait été victime d’accidents cardiaques à Dakar, où il est emprisonné. S’agit-il de véritables malaises ou d’une feinte pour échapper à son procès ? L’ex-dictateur, en effet, doit être jugé à partir du 20 juillet pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre et torture. Les malaises cardiaques d’Hissène Habré vont-ils

Tchad: N’Djamena sous haute surveillance au lendemain d’attentats meurtriers – Afp

La capitale tchadienne N’Djamena était quadrillée par la police et l’armée mardi matin au lendemain d’un double attentat suicide, attribué par les autorités aux islamistes de Boko Haram, qui a fait 24 morts et une centaine de blessés, ont constaté des correspondants de l’AFP. Un des blessés des attaques contre le commissariat central et l’école

Les Brèves de N’Djamena – IDI hué ! Du nord (Abéché) au sud (Koumra)

Deby a pu vérifier son audience et sa popularité et celles de son parti-Etat au sein de la population tchadienne en grandeur nature. A Abéché, Deby a été accueilli par des jerricanes, des gourdes et des futs vides, signes du manque d’eau. Des images que les organes de presse ont soigneusement évité de montrer. Cela