Les archives pour l´année 2016

Quand Mme Hinda et son mari ratent la coche.

Les malheureux évènements du 8 février ont dévoilé et étalé au grand jour l’incompétence, l’incapacité et l’amateurisme du gouvernement. On s’est aperçu que ces rigolos qui font office des membres du gouvernement et qui prétendent nous gouverner ne sont en fait que des prédateurs vertébrés mais qui sont prêts à s’enterrer dans leur gîte au

Tchad : l’ancien ministre des Affaires étrangères Tidjani Thiam candidat à la présidentielle – JA

Alors que les préparatifs de l’élection présidentielle du 10 avril vont bon train au Tchad, un nouveau candidat se lance dans la course : Tidjani Thiam. L’ancien ministre des Affaires étrangères a annoncé lundi sa candidature à Jeune Afrique. Après le chef de l’État, Idriss Déby Itno, et l’ancien Premier ministre Joseph Djimrangar Dadnadji, qui

Abachou, le martyre

Gloire éternelle à toi, Abachou, tombé sur le champ d’honneur en défendant l’honneur et l’intégrité de la mère, de la sœur et de la fille tchadienne. Ce régime anti national, cynique et dictatorial a tiré sur toi à balles réelles , une prédilection qu’il se donne à cœur joie  depuis 25 ans. Que Dieu le

RPR: Communiqué de Presse N°004/BE/R.P.R / 2016

Le Rassemblement Patriotique du Renouveau (R.P.R) porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale de la répression et de l’utilisation de balles réelles par les forces du désordre du régime MPS contre les jeunes manifestant pacifiquement afin de réclamer justice pour leur sœur enlevée, séquestrée, violée et humiliée par une bande de voyous issue

Tchad : une manifestation contre l’agression sexuelle d’une jeune femme aurait fait un mort – Le Monde

Plusieurs centaines de jeunes Tchadiens ont manifesté à N’Djamena, lundi 15 février, contre le viol présumé d’une jeune fille de 17 ans, Zouhoura, dont les images ont été diffusées sur les réseaux sociaux. La manifestation, dispersée par la police anti-émeutes, aurait fait un mort. L’affaire a suscité beaucoup d’émotion au Tchad où le viol reste

Tchad: des manifestants dénonçant un viol brutalement dispersés par la police – Afp

Plusieurs centaines de jeunes Tchadiens manifestant lundi à N’Djamena contre le viol d’une jeune fille, dont des images la montrant en larmes avaient été diffusées sur des réseaux sociaux, ont été violemment dispersés par la police anti-émeutes, selon des manifestants et la police. L’un des protestataires serait décédé lors de la dispersion de la manifestation,

Tchad: une marche spontanée après le viol d’une jeune fille – Rfi

Manifestation spontanée, ce lundi matin à Ndjamena au Tchad, de près de 500 jeunes après le viol d’une lycéenne. La jeune fille a été enlevée, séquestrée et violée la semaine dernière, et cela par des fils de dignitaires du pouvoir. Malgré le tabou autour du viol dans le pays, ses proches et des militants d’associations

Repression des soutiens de Zouhoura

Les sbires du régime ont chargé les jeunes qui exprimaient leur fureur contre l’injustice et l’impunité, à coups des matraques et de gaz lacrymogènes. Les réseaux sociaux parlent d’un mort mais le correspondant de RFI à N’Djamena, lui, parle d’un blessé.

Affaire Zouhoura

Deux des délinquants auraient été arrêtés, le fils du ministre des affaires étrangères qu’on le dit ayant fui au Cameroun a posté un mea-culpa sur fcbk où il dit ne pas avoir pris part à la séance odieuse de viol.

Bravo et courage

Bravant les pressions, menaces et autres appels au calme extorqués les jeunes sont sortis ce matin du lundi 15 février aux cris « DE JUSTICE POUR ZOHRA », la peur a changé de camp. La lutte continue!