Les archives pour l´année 2018

Idriss Abdelkerim Anour en rébellion – une diversion de Deby

  Mr Idriss Abdelkerim Anour est un agent de Deby depuis les années 2008, comme arome magie, il le met dans toutes les sauces : rebelle infiltré dans le Darfour, chef de parti politique, DG de l’Anus, DG des douanes simultanément avec son poste de Sous- Directeur à l’ANS qu’il conserva après son renvoi des Douanes.

Vive tension entre IDI et ses parents à l’Est du pays

  Il est connu qu’IDI et son oncle de gouverneur de Wadi Fira, Mahamat Deliaou Tenguel, ont toujours eu leurs yeux rivés sur les biens matériels de leur communauté, et en particulier les moyens roulants. La communauté Béri a changé la nature de leurs montures : les chameaux, les chevaux, les ânes ont été remplacés par

Pourquoi les musulmans ne doivent pas voter le projet de la nouvelle constitution ?

Constatant l’incongruité de ce projet l’église catholique a donné le ton à sa manière habituelle, c.à.d. sans polémique ni agression mais se basant sur des arguments juridiques palpables. En effet la grande congrégation a demandé à que le projet soit soumis à un référendum populaire d’autant plus qu’il ne s’agissait plus d’un simple toilettage pour

Les Brèves de N’djaména: Silence complice et criminel des associations humanitaires

Depuis plus d’une quinzaine d’années, Deby puise allègrement des camps des réfugiés soudanais pour gonfler son armée au vu et au su des associations humanitaires qui gèrent ces camps. Pratiquement chaque année, des jeunes adolescents sont raflés de tous les camps des réfugiés soudanais situés sur le territoire du Tchad, et enrôlés de force dans

Communiqué des Partis d’Opposition au Tchad

Les députés de l’opposition des groupes parlementaire: les Démocrates, l’UNDR, l’URD, et les Non-inscrits informent l’opinion nationale et internationale que loin d’être de petites retouches techniques, les reformes institutionnelles soumises au vote de notre Assemblée Nationale apportent de profondes et graves modifications la Loi fondamentale qui régit actuellement notre pays. Pour lire le communiqué dans

Deby demande au haut Comité islamique de condamner les déclarations des évêques du Tchad

  Au lieu d’unir, Deby divise et de quelle manière ? Par le point le plus sensible : la religion Dans la nuit du samedi au dimanche, très tard et en l’absence des témoins, à l’exception du ministre de l’intérieur, Deby reçoit le nouveau bureau du Haut conseil des affaires islamique ; 15 personnes avaient répondu à l’appel.  Après

Communiqué de presse n°016/PLD/CE/SISM/2018

Sur la base de l’association, française de 1901, au Tchad en avril 1946, les premiers partis politiques sont créés et le multipartisme a été instauré. ce multipartisme a été de courte durée, car après 15 ans, le président Tombalbaye a supprimé, par ordonnances, tous les partis politiques pour instaurer le parti unique en janvier 1962,

Les Houthi menacent Deby

Les Houthi menacent Deby

Les Houthis mettent en garde le général Deby d’envoyer ses troupes du coté des envahisseurs saoudiens, auquel cas leurs milices balistiques atteindront la capitale tchadienne.

La bougeotte quand tu me tiens !

Il y’a un peu de liquidités au trésor : le FMI, le prix du sang du soldat tchadien envoyé au mouroir yéménite…tout ceci pousse Deby a fuite la capitale et gambader partout. Un voyage est prévu à Abéché pour continuer à El Geneyna, ensuite un autre à Biltine et enfin à Amdjaress. Il n’a pas

Un lycéen tué par la police au Tchad – voa

Un lycéen a été tué par balle par un policier à Am Timan, dans le sud-est du Tchad, à la suite d’une altercation qui a dégénéré et s’est conclue par la mise à sac d’un commissariat de police. « Au moment de l’intervention de la police, les choses ont tourné au vinaigre, un élève est mort