Les archives pour l´année 2018

Page 14 sur 15« Première page1112131415

Les Brèves de N’djaména : Les tchadiens refusent la précarité imposée.

Depuis le week-end passé, N’djamena et d’autres villes du pays sont en grève ; ce lundi du 22 janvier, N’djamena est paralysé par une grève des transporteurs urbains. Toutes ces actions sont la réponse à la crise que la mafia tentaculaire , qui dirige le pays depuis 28 ans, a imposée au pays. La situation

Idriss Deby Itno : Le déstabilisateur de la sous-région

  Après avoir déstabilisé la RCA et chassé le président Bozizé, Idriss Deby lance ses milices contre la Guinée équatoriale et le Cameroun. Selon des sources sûres venant de l’Est du Tchad, les Equato-guinéens avaient raison de s’inquiéter du comportement du régime tchadien dirigé par Idriss Deby ! Plusieurs milices tchadiens, Camerounais, centrafricains et guinéens

Les tchadiens disent non à la précarité imposée 

  Ndjamena paralysé par des grevés, heurts entre les manifestants et les policiers, plusieurs blessés.

La possible reculade de Deby

Selon ceux qui suivent de près les humeurs du monarque de Ndjamena, ce dernier, face à la violence de la réaction des propriétaires des véhicules, va reculer et accabler ses gouverneurs locaux pour avoir mal interprété et exécuté ses instructions.

Les Brèves de Ndjamena – DEBY exproprie les citoyens du BET et de Wadi Fira de leurs Véhicules « TOYOTAS ».

Depuis quelques temps, la population des régions du BET et du Wadi Fira vit une situation généralisée de révolte, et ce, à l’abri des oreilles de l’opinion publique tchadienne. Une mobilisation sans pareille des ressortissants du BET et de Wadi Fira à travers les réseaux sociaux se dessine à tous les niveaux des citoyens pour

Saisie des véhicules des particuliers : des morts et des blessés

  L’Opération saisie des véhicules des particuliers suscite des affrontements et des scènes d’émeute : à Faya, à la suite de la mort de deux propriétaires des véhicules par des militaires, la population encercle la caserne, tandis qu’à Bardaï, un militaire tue un civile pour lui arracher son véhicule.

Deby, émissaire des pays du Sahel

  La lutte contre le terrorisme au Sahel a drainé beaucoup des fonds de partout : USA, UE, Arabie saoudite, EAU, etc. Les vautours sahéliens se frottaient les mains quand le président français a annoncé qu’il sera le seul gestionnaire des fonds ! Le G5 refuse cette accaparation du magot par la seule France et a décidé de

Le Niger a effectivement extradé les 3 leaders

  Les leaders de l’opposition armée tchadienne ont été bel et bien remis aux autorités tchadiennes par celles du Niger. Ça s’est passé exactement comme furent en son temps les rumeurs : transportés à Tanoua, puis à Faya où ils furent interrogés par le Com GNNT et commandant des opérations au Nord et NE, Mahamat Saleh

Les vraies raisons du bref séjour de Deby à Paris.

Deby a été tout simplement convoque par le président français sur suggestion de la société pétrolière française TOTAL. En effet, TOTAL qui a des grosses affaires au Nigeria, serait fortement entravée dans ses activités par Boko Haram et aurait demandé au président français de l’éradiquer de la région pour la bonne marche des intérêts français.

Djiddo Sabre et les 500 fraudeurs assermentés !

  Le nouveau ministre des finances étonne chaque jour par ses décisions abracadabrantesques ! nomination des seconds couteaux aux finances, disculpation de Saleh Deby et les 40 autres voleurs, un numéro vert pour la délation, et tout cela n’est pas suffisant en moins de 2 semaines : 500 éléments de la DGSSIE sont remis à

Page 14 sur 15« Première page1112131415