Les archives pour l´année 2018

Grand Cœur sème la pagaille à la Banque d’Habitat

  La 1èreDame demande pour le compte du Grand Cœur une importante somme d’argent, à la Banque d’Habitat ; les responsables de la Banque lui font savoir que les sorties des liquidités, obéit à des procédures règlementaires qu’ils doivent respecter. Alors la 1ère instruit le ministre des finances de suspendre les deux responsables et les remplacer immédiatement

Une Ordonnance liberticide et à reculons

  L’ordonnance relative au régime des associations, soumise à la signature de Deby, est complètement liberticide, elle va restreindre d’avantage les libertés, la possibilité d’avoir des subventions extérieures, voir interdire. Elle donne la possibilité au Ministère de l’intérieur d’interdire le fonctionnement des associations ; par ailleurs elle favorise l’émergence et l’épanouissement des associations pro-gouvernementales. Le cas

Ouverture d’une information judiciaire…

  Le gouvernement demande l’ouverture d’une information judiciaire pour « identifier les différents groupes des mercenaires présents en Libye !! » Qu’est-ce que cela signifie ? Cette opération n’aura aucun sens ni importance pour les soi-disant mercenaires en Libye, son but, si cynique soit-il, est de traquer, à l’intérieur du pays, les éventuels sympathisants ou alliés des rebellions armées,

Tchad : Quand Dieu/Allah est une arme de purge politique.

Tchad : Quand Dieu/Allah est une arme de purge politique.

Très inspiré ou peut-être, sur les conseils éclairés du tandem Padaré/Bâchir, Idriss Déby a inventé l’arme d’extermination politiques des cadres du Sud, ceux à qui il reste encore un brin de fierté et de dignité. Le serment. Un serment à une nouvelle divinité qui se situe entre ou qui réunit Allah, dont sait qu’il est

Les Brèves de N’djaména : Deby et les biens d’autrui

On se rappelle qu’en avril 2018, Deby, revenant de son jardin, a été pris dans un embouteillage d’un cortège de mariage où, comme d’habitude les participants au cortège du mariage tirèrent des coups de feu de joie ; pris de panique le cortège présidentiel demanda l’aide de la DGSSIE pour se faire dégager. Séance tenante,

Les raisons de limogeage du Pr Zakaria Fadoul Kitir (ZFK)

Le Pr ZFK est un homme sobre, intègre et sincère à outrance dans tous ses actes, il n’a jamais fait fi de ce qu’il pense au fond de lui-même. Nommé au 1er gouvernement de la 4ème république, le Pr ne savait pas qu’il devrait se métamorphoser pour acquérir une autre personnalité qui siérait avec les

Les Brèves de N’djaména: Les bizarreries dans l’administration tchadienne

Parmi les nombreuses distorsions et les incohérences en vigueur dans l’administration du système MPS, il faut en ajouter le dédoublement, le chevauchement et l’administration parallèle au sein du même département. En effet la dernière en date, c’est l’injection au sein du département des finances en lieu et place de la Brigade Mobile des Douanes, une

Deby ne pourra pas faire Mahamat Nour Ahmad Ibedou!

Finalement, ce Mr, se sent-il à l’aise dans sa peau de président ? On est en droit de se poser cette question car ce Mr descend tellement et souvent trop bas de son piédestal de président pour s’occuper des sujets qui relèvent de la compétence des sous-préfets. On se rappelle de son bras de frère avec

Les Brèves de N’djaména : Propriétaires des véhicules : 1 ; Deby : 0

Le sultan président a reculé, il a cédé ! Il a reculé face à la détermination de la population à ne pas se laisser spolier illégalement et injustement de ses biens ; il a reculé face au refus catégorique de l’armée tchadienne d’exécuter des ordres qui relèvent de l’administration civile, et cerises sur le gâteau,

Les Brèves de N’djaména : Affaire Toyota : Les reculades et diversions de Deby

La guerre des tranchées entre Deby et les membres de sa communauté (BET et Wadi Fira), ne s’estompe pas, le face à face continue : Deby a juré de récupérer les véhicules (Toyota) privés qui pullulent dans ces zones ; mais les propriétaires, largement soutenus par la population et les soldats de la région, ont