Les archives pour le mois de janvier, 2020

Avant Pau: quelques réflexions face aux turbulences sahéliennes – Mediapart

LE SAHEL DANS LA TOURMENTE/ QU’AVONS NOUS RATE? François Grunewald, ingénieur agronome, Directeur « Veille et Prospectives », Groupe URD (www.urd.org) La réponse française à la crise sahélienne, basée sur une approche dite « Diplomatie-Défense-Développement » semble bien dans l’impasse et se trouve de plus en plus confrontée à des questions venant tant des sociétés civiles sahéliennes que française.

Sommet de Pau: sentiment anti-français ou sentiment anti-Françafrique? – Mediapart

Alors qu’Emmanuel Macron a « convoqué » les chefs d’Etat des pays du G5 Sahel ce lundi 13 janvier à Pau, convocation « vécue comme une humiliation de plus », un collectif de personnalités des pays sahéliens fustige la poursuite de l’opération Barkhane, dont le socle n’est autre que « la défense des intérêts économiques régionaux, les enjeux de puissance internationale de la France

Nada Algala convoyeuse de billets pour Hinda? (réseaux sociaux)

Nada Algala convoyeuse de billets pour Hinda? (réseaux sociaux)

La chanteuse soudanaise Nada Algala au bord d’un jet est interpellé à l’aéroport de paris avec une importante somme d’argent destiné à la première Dame Tchadienne. Tous les moyens sont bons pour faire les blanchissements. توقفت المغنية السودانية ندى الغالة في مطار باريس بمبلغ كبير من المال مخصص للسيدة الأولى في تشاد. Résaux Sociaux

Mahamat Kaka se dirige vers Misky pour épauler les français

Mahamat Kaka, Commandant des Forces de la GDSSIE a quitté le 8 janvier 2020 pour Misky à la tête d’une impressionnante colonne comprenant 15 Toyota de troupe et plus de 20 véhicules chargés un impressionnant armement de tout calibre. On se rappelle qu’une équipe des Européens orpailleurs avait bivouaqué à Misky sans informer la population

Opailleurs out, Français in à Misky

Opailleurs out, Français in à Misky

Des français sont arrivés à Misky et se sont carrément installés avec leurs tentes. Puis la population a exigé qu’ils déguerpissent et comme ils résistent en disant que c’est la Présidence qui les a envoyés, la population a brûlé les tentes et ont arrêté deux d’entre eux. Les autorités tchadiennes sont arrivées en disant que