RCA victime des interets croisés

Selon la majorité des hommes politiques centrafricains, les sujets confessionnels n’ont jamais divisé les centrafricains, chacun connaît son Dieu et respecte le Dieu de l’autre. Problèmes ethniques ou régionalistes, oui, mais jamais confessionnels. Ce qui se passe actuellement est la volonté de mains mise de la RCA pour des raisons politiques ou minières, de la part des duos  Deby et El Béchir d’une part et la France et Bozizé d’autre part.


Commentaires sur facebook