Les refugiés affluent…

De Baïbakoum jusqu’à Kyabé,  du sud-ouest jusqu’à l’Est, les réfugiés venant de la RCA y pullulent ; les premiers défilés à la TV et radio et les « m’as-tu vu », passés, la vérité toute crue s’étalera au grand jour : celle de la prise en charge effective de tout ce monde jusqu’à une date indéfinie. Le Tchad a-t-il les ressources financières et humaines nécessaires pour s’occuper de ces réfugiés ? Le Tchad n’aurait-il pas fait mieux de sécuriser ses ressortissants sur leurs lieux d’habitation ?


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. Ces refugiés sont nos compatriotes c’est notre devoir de leur faire preuve d’hospitalité d’après tout ils sont chez eux,le mieux c’est de leur garantir la securité en RCA.