Deby se prepare t il à attaquer?

Selon plusieurs sources, IDI, conformément aux engagements pris devant le Président soudanais, s’apprêterait à envoyer 160 véhicules dont la moitié est constituée d’escadrons, au Darfour. Lesdits véhicules sont regroupés à Amdjeress et peuvent traverser la frontière à tout moment.


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. Denonce Denonce

    Message solennel adressé à l’endroit des ministères et toutes les institutions nationales concernées et aussi à tous les acteurs Sociopolitiques et économiques. De la part de notre fond du cœur, nous adressons clairement ce message pour des raisons de multiples pratiques néfastes qui sont aperçues comme un virus mortel dans toute la région du Bata. De toute la manière nous mettons le fait clair devant tout le monde. Nous relatons tout cela parce que ni les débutés élus indépendamment de la volonté de la population en particulier ceux du département d’Ati ni les politiciens qui se disent hommes politiques qui ont étouffé et continuent à étouffer la population surtout la jeunesse est victime et dépourvue de tout son droit qu’il la faut dans cette région. Ce qui se passe dans la région du Batha est plus que grave dans le cas où la situation ne sera décantée ou bien interceptée, nous sommes en mesure d’adresser d’une manière à une autre à notre cher président son excellence Idris Deby Itno, initiateur de la liberté et de la démocratie au Tchad raison pour la quelle Nous avons bien vécu ce qu’on appelle la dictature aigue du régime Hissein Habré . En plus nous sommes bien conscients de ce que nous relatons puisque nous ne faisons jamais plus grand jamais le chantage ni pour gagner des promesses ni un seul franc cependant nous exprimons pour des raisons de fine contribution à la correction de mauvaises pratiques intégralement illégales au Batha. Et la Plus part de nous, comme a dit notre cher Président lors de son discours de la fois passée, sont toujours sous-informés de ce qui subissent les pauvres citoyens dans les provinces.
    Les points les plus sensibles à résoudre à temps sont suivants :
    1) Il existe des corruptions de toute catégorie particulièrement ce que fait la justice d’Ati étant crime en puissance toute a fait contraire à la justice et aux droits de l’Homme des bases préliminaires et également même contraire à la politique du chef de l’Etat (détention arbitraire en complicité avec les autorités de sécurité locales , libération illégale quelque soit le degré de crime , les parents des criminels souvent payent de l’argent et notamment les coupables seront immédiatement libérés pas plus d’un mois pourtant il a tué un être humain pas animal ni tout autre chose , pression illégale aux procureure et président de tribunal par les petits hommes politiques au nom de PMS nous savons très bien en réalité MPS innocent tout dans tout son ensemble.
    2) Imposition d’une petite entreprise ZIZ pour la gestion de l’électricité de la ville d’Ati par le Préfet du département d’Ati et SG du Gouverneur. Cette Enterprise a exigé du prix unitaire à 350f pendant des années le kilowatt qui coûte plus que chère avec un système du nouveau compteur payer avant de servir pour la population d’Oumhadjer et Ati pour tant à N’Djamena, Abéché, Mondou, Sarh et autres le Kilowatt ne dépasse pas plus de 100f.
    3) Etouffement et marginalisation de la jeuneuse par les hommes politiques jouant le rôle intermédiaire entre le chef d’Etat, L’Etat et la population. On se questionne où sont-ils au Tchad ou ailleurs vivants /morts les repentants de la population du Batha en particulier d’Ati au parlement à l’exception, le Petit de celui du peuple Rakis Amat malheureusement il n’est plus de la majorité .Autrement, Il y a un certain Moussa Guisseiré malgré son comportement il fait son mieux pour la région.
    4) Arrestation arbitraire, intimidation, menace d’intérêt et violation des principes de bases de la démocratie des personnes exerçant leurs activités politiques surtout par les autorités locales ainsi par les agents Nationaux de la sécurité ANS.
    5) Point du vue stabilité et sécurité la situation est acceptable malheureusement certains comportement des gendarmes vis-à-vis des populations villageoises, au lieu d’utiliser le bien de l’Etat à la disposition ils escroquent les pauvres citoyens même pour la carburation de leur munition au moment où s’il est une situation d’intervention rapide
    6) SANTE : L’accès aux médicaments est presque gratuit dans la région même les équipements de matériels plus ou moins acceptables
    7) Il existe assez des projets et chantiers ont été réalisés et certains sont encours : le heureux projet de construction de la route Angora-Ati et L’hôpital mère et enfant en plain chantier.
    En ce qui concerne le chantier de construction de la route Angora-Ati retarde trot surtout coté chinois et Arab Contract depuis presque deux ans ils n’ont fait que 40km.
    8) Le chômage est accru il y’a d’interventions des quelques ONG internationales et nationales pour le développement dommage ces institutions sont prises en hottage par quelques groupes d’individus au lieu d’emboucher les fils natifs de la région ils aux autres. De fois s’il y’a des recrutements dans la région,les responsables de ces institutions appellent leurs frères depuis à la frontière du pays alors qu’ il y’a des fils natifs de région puissent répondre à tous les critères possibles.