Les Brèves de N’Djamena – L’ex Maire, victime d’un complot de la famille Deby

D’abord, l’acte en lui-même est scandaleux et inadmissible : on suspend un Maire élu et sans aucune raison et explication, on le nomme immédiatement Conseiller du PM ! On sait que le cabinet du PM est le prolongement du garage de Deby, mais pour le maire c’est très flagrant.

La boulimie gargantesque des membres de la famille n’a pas des limites et IDI ne prend aucun gant pour les supporter au prix d’un manque de pudeur manifeste. Selon des sources concordantes, le renvoi du Maire élu est un complot d’Ittir Deby et du Maire adjoint, proche de la Famille. Un marché de ramassage des ordures dans la Capitale, d’un montant de 24 milliards de CFA, est en cours de confection. Ittir Deby Itno qui se conduit toujours comme la vraie Maire, a demandé qu’on lui octroie le marché gré à gré sans passer par les procédures administratives habituelles, ce dont l’ex Maire aurait refusé : il doit y avoir un appel d’offres en bonne et due forme ; alors Ittir aurait couru chez son grand frère en lui balança tout de go : « le maire refuse de suivre tes instructions pour le marché que tu m’as promis ; je vous ai dit que les gens de N’djaména se moquent éperdument de toi, il faut le dégager et mettre notre cousin qui est d’ailleurs un cadre mieux formé que lui. » Aussitôt dit, aussitôt fait ! Le Maire est dégagé sans sommation, sans aucune forme légale et parqué au garage. Entre temps l’adjoint va monter et Ittir aura son marché. Ainsi va le Tchad de la renaissance, du décollage économique, de la paix retrouvée, bref, le Tchad d’IDI.

Correspondance particulière
N’Djamena – Tchad


Commentaires sur facebook

8 Commentaires

  1. Chers compatriotes je vous souhaite d’abord bonne et heureuse année 2014.
    Nous exagérez beaucoup sur les autorités Tchadiennes surtout sur le Président de la République, n’oubliez surtout pas qu’il est élu par le peuple, il s’est engagé à respecté les textes et les règlements en République du Tchad. Il ne pas normal de porter de critique dépourvue de toutes réalités préconscientes. Cela dit que l’affaire de la mairie ne se passe pas comme vous pensez, d’abord il y a des conseillers municipaux qui surveillent selon leur réglementation communale, il n’y a pas de pris parti comme vous soulignez.
    Le Tchad un pays sortie de l’engouasse qui se trace se rejoue et épanouie durant  ces dernières années.
    Quant même un pays dirigé par des responsables conscientisés, déterminés, et engagés pour répondre aux attends des Tchadiens. Seulement les jaloux de la République qui ne comprennent qu’autrement.
    bon entendeur salut!

    ABAKAR ALI ABAKAR         
       

  2. Au début du premier paragraphe Une erreur dactylo qui s’est produise veillez m’excuser au lieu de « Nous » lire « vous »

  3. yaya oumar

    Monsieur Abakar Ali Abakar, s’il faut chercher des erreurs dactylo ou des erreurs tout court, il y en a bien plus que dans le premier paragraphe! Cela ne m’étonne guère au Tchad.

  4. moussa

    espece de cancre la!tu veu un poste?ont a compris,oui idriss c un saint un bn president et toi tu est quoi?un imbecil sans vergogne!espece de tare la!tu ve un poste tu veu te remplire les poche?tu crois ke c en publiant des aneries ici ke tu va avoir un poste?tu a fait koi dabors pr meriter un poste?de nos jour le griotisme seul ne sufi pa!tro du cul

  5. Kouka Woldjongos

    C’est bien dommage que le Tchad de la « renaissance » et de « l’émergence » se présente dans cet état. 

  6. Mr Abakar Ali Abakar doit etre un griot ou un pédé de la République cherchant un poste .

  7. haroun

    abakar ali abakar est pir ke deby lui mem!lui il veu se remplir ls poche,affamer lache!tu croi pouvoir obtnir un poste?tu n auras rien car tu est un croque mort et ils n aiment pas c genre de lache!deby lui meme sait kil est movais c pa toi ki le fera croir kil est bien il le sait lui meme! Tu conai pas la honte la seule chose ke tu peu fair et avoir un poste c d amener ta soeur pr kil la baise sal fils de pute

  8. Je vous remercie des tous ces insultes gratuites de ta part Mr Haroun mais nous donnons uniquement notre point de vu par rapport à une situation donnée, moi je t’insulte pas que Dieu te pardonne de tous ces insultes sur moi. Je crois que tu n’a pas compris les sens de croupissement qu’en partie.