Les journalistes independants ne beneficient du non lieu.

En mai 2013, c’est avec tambour et tam-tam que Deby annonçait à la face du monde une tentative de déstabilisation dont l’auteur serait un illustre inconnu du nom Moussa. Les plus avertis avaient compris: c’est une machination de Deby lui même dont l’objectif est de mettre aux frais certains individus qui ne marchent pas aux pas des flûtes de MPS. Une année après c’est le flop, le non lieu! Seuls les deux journalistes indépendants en sont exclus. On aura compris, la machination était destinée à les bâillonner.


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. esclave

    Et les morts dans ce cout?