Combattants de Seleka au bagne de Koro toro

Plus de 200 combattants de l’ex-Seleka qui avaient traversé la frontière tchadienne, étaient désarmés, rassemblés à Goré, puis conduits à N’Djamena sous prétexte qu’ils seront incorporés dans les rangs de l’armée tchadienne. Ils viennent d’être conduits sans aucune explication au sinistre bagne de Koro-Toro. Pour quelles raisons? Pour combien de temps?


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. Kadjibaye

    Mais pourquoi voulez-vous qu’on intègre des ex-bandits dans notre armée républicaine? Pour donner du grain à moudre aux détracteurs du Tchad?