Arche de Zoé: Breteau et Lelouch condamnés à deux ans avec sursis en appel – Le Figaro

Le président de L’Arche de Zoé, Eric Breteau, et sa compagne, Emilie Lelouch, qui avaient tenté en 2007 d’exfiltrer du Tchad vers la France 103 enfants présentés comme des orphelins du Darfour, ont été condamnés aujourd’hui en appel à deux ans de prison avec sursis.

Ils ne retourneront donc pas derrière les barreaux. La cour d’appel les a condamnés pour escroquerie au préjudice de familles qui comptaient accueillir les enfants en France. Elle les a aussi jugés coupables d’exercice illicite de l’activité d’intermédiaire à l’adoption, mais pas, contrairement à la condamnation de première instance, de tentative d’aide à l’entrée ou au séjour de mineurs en situation irrégulière.

La cour d’appel de Paris a par ailleurs relaxé le logisticien de l’association, Alain Péligat. L’avocat général avait requis une peine de deux à trois ans de prison sans retour en détention contre le couple et demandé une dispense de peine pour Alain Péligat. En première instance, ils avaient été condamnés à trois ans de prison, dont deux ferme.


Commentaires sur facebook