Centrafrique: l’ONU accuse les soldats tchadiens d’avoir tiré sans avoir été provoqués sur la foule – Afp

Les soldats de l’armée tchadienne ont tiré sans avoir été provoqués sur la foule lors de l’incident à Bangui le week-end dernier, tuant 30 personnes et faisant au moins 300 blessés, a indiqué vendredi l’ONU. « Ils ont illégitimement ouvert le feu sur la population. Les soldats ont tiré de façon indiscriminée », a déclaré à Genève un porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme, Rupert Colville, présentant aux médias les premiers résultats des enquêteurs des Nations unies sur l’incident.


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. BAMARA

    La misca et le premier ministre centrafricain parle de légitime défense,  tandis que l’onu accuse mais sur quelle base? Cette institution n’existe que pour spolier les pays faibles qui sont potentiellement riches en matière sous sol. La Russie a annexé en plein jour la Crimée mais ou est l’onu pour attaquer la Russie? Seule la prière qui pet nous protéger et non l’onu.