Le tout nouveau gouverneur du Batha prend les jeunes émigrés pour des rebelles

Encore une décision injuste du nouveau arriviste dans la bouffonnerie de Deby: le gouverneur de Batha, Adam Nouki Charfadine, un fanfaron sortie de nulle part ou plutôt sorti du harem du Sultan (à la télé Tchad, regarder son bâton de commandement, ses lunettes faussement optiques et ses airs grandiloquents, un griot parfait) a interdit aux jeunes d’émigrer en Libye ou au Soudan parce que « il n’y a pas du travail en Libye, ces jeunes veulent aller agrandir des rebellions en gestation.» Paroles de son maître.


Commentaires sur facebook