Disparition d’une grande figure du Frolinat,Hadjero Senoussi : une injustice écœurante

Le camarade Hadjero Senoussi vient de nous quitter. Membre des « 7coreens », c’est-à-dire les tous premiers combattants envoyés par Ibrahim Abatcha pour suivre un entraînement militaire en Corée du Nord, membre fondateur du Frolinat, premier instructeur des combattants dans le maquis, Hadjero Senoussi est l’histoire vivante et le témoin oculaire des événements historiques que le Tchad a connu depuis les 40 dernières années. Il fut ministre de la reconstruction dans le premier gouvernement de GUNT après les accords de (Lagos). Refusant l’expansion libyenne il regagna les Fans de Hissein Habré.

C’est un homme sobre, cultivé et qui n’a jamais renié ses convictions, très attaché à l’unité du Tchad et croyait fermement à son avenir meilleur.

A l’instar de tous les tchadiens, Hadjero Senoussi porte en lui tous les stigmates de l’injustice et du népotisme du pouvoir Deby : Non seulement pendant 25 ans il a été complètement marginalisé et oublié mais aussi il nous a quittés avec le grade de gal de brigade depuis 17 ans, quand les Saleh Deby et autres Deby peuplent les cabarets en arborant fièrement leurs grades de Gal de division voire Gal de corps d’armée !

B F

 


Commentaires sur facebook