L’injustice dans l’injustice ou Deby cherche à se réconcilier avec sa communauté par tous les mauvais moyens.

Dans le cadre de son offensive de charme en direction des Béris, Deby a chargé Ishag Ahmat Ardja, son ancien Daafm, historiographe et généalogiste des Béris à la tête d’une commission pour répertorier tous les cadres et semi-cadres des Béris qui ne sont pas encore responsabilisés. Celui-ci, connu pour son zèle et ses manières obséquieuses, a dressé une longue liste ne comprenant que des ressortissants du Canton Bilia et encore!! Certains membres des familles considérées comme anti-régime ont été savamment oubliés.

On savait que dans ces genres de manœuvres, les autres tchadiens n’ont pas droit de cité et en sont exclus d’emblée ; mais être égoïste même dans l’injustice est une pratique propre au royaume de Deby. Dans cette liste longue d’une centaine d’élus, il n’y a aucun ressortissant de Kobé moins encore la branche Borogat des Bideyats.

Correspondance particulière


Commentaires sur facebook

2 Commentaires

  1. IssaI

    Qu’est ce que les tchadiens s’en contrebalancent de vos papiers qui parlent que des vos clans, vos tribus, vos problèmes. Ce site est vraiment une oeuvre clanique. Changez d’approche pour qu’on ne lise plus vos balivernes ethno-claniques 

    • Mon cher compatriote Issal, je suis désolé de te le dire mais franchement tu as complètement tapé à côté; comment tu peux raisonner de la sorte à moins que tu sois atteint d’une cécité chronique? Comment tu pourrais parler du Tchad aujourd’hui sans parler des Zaghawas et leurs « balivernes ethno-claniques » dès lors que les zaghawas et leurs magouilles à tous les niveaux de l’administration constituent pratiquement LE PROBLÈME du Tchad à l’heure actuelle. Naturellement leurs comportement ont des répercussions directes sur la vie quotidienne des citoyens: vols, assassinat, viol, trafic d’influence…..
      Alors mon cher frère, tu veux parler de quoi si tu ne veux qu’on parle d’une centaine d’analphabètes qui seront injectés demain dans l’administration au détriment de la compétence et de l’excellence???
      De mon point de vue, tous les compatriotes qui pensent que Tchadactuel s’intéresse trop des problèmes zaghawo-zaghawas ou le site cherche trop les dessous des pagnes de Hinda, ont tort; parce que tout simplement ceci influe directement sur la marche du pays tout entier.