Tchad: Chevron cède ses parts dans une concession au gouvernement – Afp

groupe énergétique américain Chevron a annoncé vendredi avoir cédé au gouvernement tchadien pour 1,3 milliard de dollars ses parts dans une concession pétrolière dans ce pays.

Dans un communiqué, Chevron indique que sa participation était de 25% dans cette concession qui se trouve au sud du pays et dont la production de brut est d’environ 18.000 barils équivalent pétrole nets par jour.

L’accord comprend aussi la cession d’installations et de parts dans un oléoduc qui relie les champs pétroliers de Doba (Tchad) au port de Kribi (Cameroun).

Chevron n’indique pas les raisons pour lesquelles il désinvestit au Tchad.

Depuis 2003, le groupe américain faisait partie d’un consortium, avec son compatriote ExxonMobil et le malaisien Petronas, qui exploitait le pétrole tchadien dans la région de Doba.

En 2006, le président tchadien Idriss Deby Itno avait ordonné le départ de Chevron et de Petronas.

En parallèle, il avait annoncé la création de la Société des hydrocarbures du Tchad (SHT) qu’il voulait associer au consortium.

Ces actifs ont joué un rôle important pour Chevron en Afrique lors des quatorze dernières années, commente le président pour l’Afrique et l’Amérique latine de la division exploration-production du groupe, Ali Moshiri, cité dans le communiqué.

La transaction sera finalisée le 13 juin.


Commentaires sur facebook

3 Commentaires

  1. C’est une nouvelle incroyablement agréable.Il faut maintenant y attribuer à qui de droit

  2. Choukou

    Cela prouve bien la difficulte de faire d’affaires au Tchad avec un systeme corrompu de la base au sommet. Si ce racketeering ne s’arrete pas, bien exxonmobil et Petronas vont emboirer le pas au chevron. Ca sera la fin du regime et 1 catastrophe au Tchad. 

  3. Djimasra

    La valeur du deal peut etre estimée comme suit:
    300 000 000 bariles (reste à recuperer) x 50 USD (profit net par barile) x 25% (part de chevron) x 60% (taxe du gouv) = 1.5 milliard de dollars US, sans inclure l’inflation future. C’est un tres mauvais deal que le Gouv du Tchad a fait. C’est dommage.