Les Brèves de N’Djamena – Le Pétrole du Tchad, le bradage

IbrahimbourmaHisseinOn a appris que Chevron a cédé ses parts au Tchad, puis, non, le Tchad aurait acheté les parts de Chevron à un milliard trois cents millions de dollars et enfin on apprend que c’est la société Glencor qui a fait un prêt du même montant au Tchad. Les choses sont moins limpides. Chevron a quitté le consortium selon lui pour se concentrer sur le mégaprojet en Australie/Alaska, mais en réalité ce sont les agissements, c’est à dire les harcèlements du gouvernement qui ont accéléré cette prise de décision.

La société Glencor est le trader qui vent les 12.5% appartenant au Tchad. Le gouvernement du Tchad a déjà hypothéqué au profit de Glencor pour six cent millions de dollars. Les termes de cette hypothèque n’ont jamais été publiés, on chuchote que Glencor a 30% sur les 12.5% du brut tchadien. Maintenant ce sont un milliard trois cent millions qui viennent s’ajouter aux six cent millions. Et combien Glencor reçoit-il finalement ? Combien le trésor tchadien reçoit-il in fine. Selon des sources fiables, le trésor ne reçoit presque rien, car la Direction commerciale de la SHT a été depuis longtemps délocalisée à DUBAI de connivence avec la société camerounaise, le CAC.

MahamatkasseryounoussLe Directeur général de la SHT et le Directeur commercial étant des parents par alliances et protégés de la 1ère dame, les miettes qui tombent dans les comptes de DUBAI, après que Glencor et CAC se soient servis, sont tout simplement dilapidées par ce tandem, et tous ceux qui grouillent autour du pétrole tchadien, loin du public tchadien.

Beremadji Félix
N’djaména – Tchad


Commentaires sur facebook

2 Commentaires

  1. Abou Harba

    La question a dix barils de brut : COMMENT METTRE FIN A CETTE KERMESSE DU DÉSORDRE ?

  2. Bandar

    Il faudrait arrêter de vous plaindre sur le net, agissez